Partenariat public-privé pour gérer les bombardiers d'eau

le
0
Dans le cadre d'un partenariat public-privé, Vitruve propose de remplacer les Canadair par des Beriev russes.

C'est une première. Le ministère de l'Intérieur envisage de recourir à un partenariat public-privé (PPP) pour gérer ses moyens aériens, en particulier la flotte d'avions basés à Marignane utilisés par la Sécurité civile, pour lutter contre les incendies dans le sud de la France. Une société privée, Vitruve D & S, a déposé jeudi dernier une offre spontanée de PPP au cabinet de Brice Hortefeux pour en devenir le prestataire.

Vitruve, créée par Didier Raoul, ancien membre du COS (Commandement des opérations spéciales), propose d'engager le renouvellement de la flotte actuelle qui compte quatre types d'appareils de bombardiers d'eau, de transport et de liaison. Dans le détail, il s'agit de 12 Canadair, 9 Tracker, 2 Dash-8 ainsi que 3 Beech 200. Cette flotte disparate coûte cher en maintenance : 37 millions d'euros par an. Et elle vieillit : «D'ici à 2015-2020, le ministère devra la remplacer car si rien n'est fait, elle se réduira à 4 Canadair dont l'â

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant