Parrainages : Marine Le Pen n'entend pas «appeler à l'aide»

le
1
RÉACTIONS - Si elle reconnaît le «comportement républicain» de François Bayrou, Marine Le Pen réclame de nouveau l'anonymat de la procédure. PS et UMP ont rejeté l'idée d'un arrangement pour récolter les signatures qui feraient défaut à la candidate du FN.

François Bayrou refuse que le MoDem fournisse à lui seul les parrainages manquants.
François Bayrou refuse que le MoDem fournisse à lui seul les parrainages manquants. Crédits photo : GONZALO FUENTES/REUTERS

Fin de non-recevoir. UMP, PS comme écologistes refusent de s'associer à la proposition de François Bayrou, énoncée dimanche, d'une concertation entre partis pour permettre à Marine Le Pen de récolter les parrainages qui lui feraient éventuellement défaut.«C'est une idée digne de la IVe République», a déploré Manuel Valls. «Vous vous rendez compte, les responsables politiques se réunissant dans une arrière-boutique pour répartir des signatures? 'Et moi je te donne tel département, et moi je te donne tel maire'?», s'est insurgé le député maire socialiste d'Évry, pour qui «l'élection présidentielle est la rencontre d'un candidat avec les peuples».

De plus, Manuel Valls ne croit pas aux déclarations alarmistes du FN. «La famille Le Pen nous a toujours fait la même histoire mais a toujours eu ses signatures», rappelle-

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3101717 le lundi 13 fév 2012 à 12:33

    BAY-ROU fait un flop !