Parrainages: Boutin en appelle à la gauche 

le
0
La candidate du Parti chrétien-démocrate dénonce l'attitude de l'UMP.

Candidate pour 2012, Christine Boutin se demande si Jean-François Copé n'a pas tenu des propos que la justice peut considérer comme préjudiciables à sa campagne. La présidente du Parti chrétien-démocrate a indiqué lundi, lors de la présentation de son programme au Press Club, son intention «de saisir le Conseil d'État» en raison des consignes données par le secrétaire général de l'UMP de ne pas soutenir de petits candidats. «C'est antidémocratique», a lancé l'ex-ministre de la Ville qui totalise 150 parrainages d'élus et doit en obtenir 500 au 16 mars. Christine Boutin ne peut pas imaginer «que dans la France des droits de l'homme, il n'y ait pas de diversité dans la vie démocratique». «Si nous n'avions pas nos signatures, a-t-elle prévenu, ce serait excessivement inquiétant.»

Déterminée à aller jusqu'au bout, «à moins d'une menace d'un nouveau 21 avril», l'ex-députée des Yvelines, «inquiète», ne se prive d'aucune perspective de parrainage. «

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant