Paroles de lycéens sur la réforme de l'école

le
0
Après la présentation par François Hollande des pistes pour réformer l'école, Le Figaro a sondé des lycéens et des collégiens. Leurs avis sur la question sont souvent tranchés.

Dans son discours sur l'éducation prononcé à la Sorbonne mardi, François Hollande a avancé plusieurs pistes pour réformer le système scolaire. Parmi celles-ci, la suppression progressive des redoublements et du travail à la maison. Le Figaro est allé à la rencontre des collégiens et des lycéens, premiers concernés, pour recueillir leurs avis.

o La fin du redoublement

Les élèves rencontrés sont divisés. Anas, 14 ans, scolarisé en 3e au collège privé Fénelon, à Paris, redoute un possible redoublement. «Je pense que ça me déprimerait pour l'année, et que j'aurais du mal à travailler», craint-il. Selon lui, mieux vaut passer dans la classe supérieure «avec des cours en plus, genre des cours de soutien» que refaire une année supplémentaire.

Son ami Augustin, 14 ans, n'est pas du même avis. «Si on est dans une classe où on est vraiment en échec, ça ne sert à rien de continuer. Quand on n'a vraiment rien compris au programme, ça peut quand même aide

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant