«Parler de la violence, c'est la désamorcer»

le
0
INTERVIEW - Noëlla Germain, qui mène une opération contre les violences dans les écoles parisiennes, revient sur cette nécessité de faire de la violence un outil pédagogique pour mieux la prévenir.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant