Parler avec un accent étranger après un AVC

le
0
Après un grave accident de voiture, une Australienne s'est mise à parler avec un accent français. Un syndrome rare recensé chez une soixantaine de personnes en 100 ans.

Alors qu'elle n'est jamais allée en France et n'a pas d'amis français, Leanne Rowe, une conductrice de bus australienne, parle anglais avec un fort accent français depuis qu'elle a été grièvement blessée à la mâchoire dans un accident de voiture. Ce phénomène rare, appelé par les médecins «syndrome de l'accent étranger», se produit chez des patients à la suite d'un accident vasculaire cérébral ou un choc à la tête. Il n'a été diagnostiqué qu'une soixantaine de fois depuis sa découverte en 1907.

En réalité, les personnes atteintes ne prennent pas subitement un nouvel accent, mais elles présentent une anarthrie, c'est-à-dire des troubles de l'articulation à cause de lésions dans le cerveau, qui donnent l'im...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant