Parlementaires français en Syrie : «consternant et absurde», selon Fabius

le
4
Parlementaires français en Syrie : «consternant et absurde», selon Fabius
Parlementaires français en Syrie : «consternant et absurde», selon Fabius

C'est la première fois que le ministre des Affaires étrangères s'exprime sur l'équipée de quatre parlementaires français, partis les 24 et 25 février derniers à la rencontre du régime syrien. Trois d'entre eux se sont directement entretenus avec le président Bachar al-Assad dans son palais, le quatrième, le député socialiste Gérard Bapt, est convoqué demain rue de Solférino pour s'expliquer et, peut-être, être sanctionné.

La réaction de Laurent Fabius, c'est «condamnation plus consternation». Ce lundi, le patron du Quai d'Orsay explique sur BFM TV qu'il avait été alerté de la volonté de certains, au Parlement, d'aller en Syrie. Son attaché parlementaire lui «avait dit qu'il y avait une initiative de cette sorte et j'avais dit que je désapprouvais». Jacques Myard, député UMP des Yvelines, Jean-Pierre Vial, sénateur UMP et président du groupe d'amitié France-Syrie, François Zocchetto, sénateur UDI de Mayenne, et Gérard Bapt, député PS de Haute-Garonne sont tout de même partis. «C'est servir la soupe à monsieur Bachar al-Assad. C'est absurde ! »

Laurent Fabius, qui jeudi dernier s'était envolé pour les Philippines avec le président François Hollande et l'actrice Marion Cotillard, veut rappeler que le conflit syrien, «au départ, c'est une petite manifestation de quelques jeunes. Et les choses sont traitées de telle manière qu'aujourd'hui ce sont 220 000 morts. Bachar al-Assad et Daech c'est l'avers et le revers d'une même médaille. Croire qu'il pourrait être l'alternative au terrorisme, c'est absurde », répète-t-il en réponse aux arguments de ceux qui estiment que reprendre les relations diplomatiques avec le régime syrien, interrompues depuis mai 2012, est l'unique solution à la progression de l'organisation Etat islamique au Moyen orient.

« C'est consternant qu'on ne puisse pas réfléchir à tout ça alors qu'on est parlementaire. S'ils ont des loisirs, ils peuvent les utiliser ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le lundi 2 mar 2015 à 14:00

    et c'est Fabius qui dit cela. lui qui n'a jamais reussi a résoudre un quelconque conflit. Le dialogue est toujours une meilleure arme que de filer des armes et des munitions aux djihadistes. Quand on envoie des armes en Syrie ce sont ces assassins que l'on approvisionne. Fabius ne s'est jamais posé la question, trop balot pour ça.

  • Pathor le lundi 2 mar 2015 à 13:45

    Ce monsieur est vraiment une lumière...déjà qu'il a failli armer l'opposition (donc des djihadistes).... toutes ses prises de positions , ses recommandations sont autant de dangers pour la diplomatie française ! normal c'est un socialiste choisi par "moi président" :-(

  • mipolod le lundi 2 mar 2015 à 12:40

    Aussi consternant que le sang contaminé ?

  • newwin le lundi 2 mar 2015 à 12:07

    fabius soutien de daesh