Parlement : une rentrée chargée, sur fond de crise syrienne

le
0
Retraites, fiscalité, pouvoir d'achat, logement, consommation, fraude fiscale, non-cumul des mandats : le Parlement reprend mardi ses travaux en session extraordinaire avec un ordre du jour surchargé, sur des sujets ultra sensibles.

Députés et sénateurs reprennent mardi le chemin du Parlement pour une session extraordinaire qui s'ouvre sur fond de crise internationale sur le dossier syrien. Le mercredi 4 septembre, un débat sans vote avait été organisé dans les deux assemblées. Lundi en fin de journée, François Hollande a convié les présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale Jean-Pierre Bel et Claude Bartolone pour faire le point sur la situation. La question d'un vote du Parlement avant la participation éventuelle de la France à une intervention militaire n'est «plus taboue», a souligné la semaine dernière le ministre des Relations avec le Parlement Alain Vidalies.

Avant l'été, l'affaire Cahuzac avait empoisonné le climat au Parlement. Elle s'invit...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant