Parlement européen: le FN veut son groupe

le
0
Marine Le Pen cherche des alliés pour peser davantage à Bruxelles et à Strasbourg.

Envoyé spécial à Strasbourg

Pendant que les flux migratoires en Méditerranée occupaient les parlementaires européens, Marine Le Pen a annoncé mercredi à Strasbourg son intention de créer un nouveau groupe politique au Parlement européen. «Non inscrits, nous ne pouvons pas déposer d'amendements, explique la présidente du Front national. Il est donc très important de constituer un groupe politique après les futures élections européennes pour pouvoir peser plus fortement sur le débat et défendre plus efficacement les idées qui sont les nôtres.»

Durant une conférence de presse organisée en présence de l'eurodéputé autrichien Franz Obermayr (FPÖ), président de l'Alliance européenne pour la liberté dont elle est la vice-présidente, Marine Le Pen a défendu l'idée d'une coopération entre les nations «tout en respectant leurs intérêts». Les «seules victoires» de l'Eu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant