Parlement européen : Chauprade remplacé à la tête de la délégation FN

le
0
Parlement européen : Chauprade remplacé à la tête de la délégation FN
Parlement européen : Chauprade remplacé à la tête de la délégation FN

«Pour l'instant, j'ai toujours le titre de chef de la délégation du FN au Parlement européen», fanfaronnait Aymeric Chauprade, mercredi soir, sur i-Télé. Plus pour longtemps. Dans un communiqué diffusé ce jeudi après-midi, le Front national a fait savoir que l'auteur de l'embarrassante vidéo «La France en guerre» était démis de cette fonction. C'est désormais Edouard Ferrand, élu à Strasbourg depuis mai et conseiller régional honoraire de Bourgogne, qui coordonnera le travail des 23 eurodéputés frontistes.

Après lui avoir retiré ses fonctions de conseiller aux affaires internationales, Marine Le Pen prend un peu plus clairement encore ses distances avec Chauprade, adepte de la théorie du «grand remplacement» et selon elle «incapable de la moindre discipline». «Indiscipline récurrente, ligne politique totalement personnelle, grosse tête», résume un cadre du parti. L'eurodéputé s'est d'ailleurs livré à de nouvelles déclarations choc, ce jeudi. «Le nazisme était allié avec l'islam radical. Himmler lui-même avait deux objets fétiches sur son bureau, Mein Kampf et le Coran», a-t-il ainsi affirmé, sur LCP. 

VIDEO. FN : Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen s'opposent sur une vidéo d'Aymeric Chauprade

Discorde familiale

Avant même cette nouvelle sortie, sa vidéo constituait l'écart de trop, aux yeux de la présidente du FN, qui a plusieurs fois rappelé à l'ordre le spécialiste des relations internationales. Dans cette intervention d'une dizaine de minutes, diffusée via YouTube, Chauprade estime que «la France est en guerre avec des musulmans», parle d'«invasion lente» et même... d'«une cinquième colonne puissante».

Sentant le potentiel ultra-polémique de ces déclarations, Marine Le Pen a immédiatement demandé aux secrétaires départementaux et chargés de mission départementaux du parti de ne pas «relayer» cette vidéo. Problème, la consigne n'a pas été respectée par tout le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant