Parkinson : l'espoir de la thérapie génique

le
0
Des essais conduits sur une quinzaine de patients en France et en Grande-Bretagne ont permis d'améliorer leur motricité.

Une voie d'espoir se confirme pour les Parkinsoniens. Une thérapie génique visant à réduire les symptômes de cette maladie a donné des résultats prometteurs sur l'homme, expliquent vendredi des chercheurs français et britanniques dans la revue The Lancet. Ces essais cliniques ont notamment montré que la méthode, inédite, était sans risque pour les patients. D'autres tests devront confirmer l'ampleur de son efficacité.

La maladie de Parkinson, qui touche plus de 150.000 Français, est la deuxième maladie neurodégénérative la plus fréquente après Alzheimer. Elle se manifeste principalement par des troubles moteurs très gênants: rigidité des membres, tremblements et ralentissement des mouvements. Cette dégradation résulte de la baisse de production d'un neurostransmetteur, la dopamine, à destination d'une région du cerveau, le striatum. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant