Parisot : « Nous sommes dans une situation très périlleuse »

le
1
Invitée mardi du Talk Orange-Le Figaro , la présidente du Medef a jugé «aberrante» la proposition de loi sur la cession des sites rentables, déposée par des députés socialistes.

«Il y a forcément une crainte d'explosion, tellement la situation est préoccupante», s'est alarmée mardi, à propos du climat social actuel, la présidente du Medef, Laurence Parisot au Talk Orange-Le Figaro. «Certainement» le président François Hollande y a sa part de responsabilité, a-t-elle ajouté, car «sa ligne économique et sociale manque de cohérence». Or, l'économie «en a besoin» pour rassurer les chefs d'entreprise et leur permettre d'investir et de créer des emplois.

«Ce qui est très ambigu, très paradoxal, très contradictoire et en définitive très malheureux, c'est qu'un signe encourageant est donné un jour à l'égard des entrepreneurs et, dès le lendemain, un signe décourageant est donné à l'égard de l'entreprise de manière générale», a regretté Laurence Parisot. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patr.fav le mercredi 1 mai 2013 à 22:26

    en baissant mon salaire c'est sur cela ne va arranger les chose un moment il va falloir payer les excès de zèle qu'ils font tous !! et cela finira par le sang quand les gens vont etre ponctionner un max sera la guerre civil peutr sait ceux qu'ils veulent !