Paris : vingt proxénètes roumains sous les verrous 

le
0
Issus de trois clans, ils faisaient travailler une quarantaine de femmes à Paris. Zoom sur ces réseaux très hiérarchisés et violents.

Chaque année, les policiers parviennent à faire tomber en moyenne un gros réseau de proxénétisme roumain sur Paris. Dernière affaire en date : vingt personnes, issues de trois clans, ont été déférées vendredi devant la justice dans le cadre d'un démantèlement d'un réseau qui opérait sur les boulevards des Maréchaux (XVIII e et XIX e ) et au bois de Boulogne (XVI e ). Une quarantaine de Roumaines étaient contraintes, par le biais de violences physiques voire sexuelles, à se prostituer tous les jours pour le compte d'un clan.

Une affaire qui illustre bien la façon de procéder de ces proxénètes roumains, bien implantés à Paris depuis une dizaine d'années. Comme nous l'explique une source policière, le recrutement de ces prostituées se fait la plupart du temps directement en Roumanie. Un garçon, appartenant à un clan, séduit une jeune femme et lui promet ensuite l'eldorado à Paris. Sur le trajet qui la mène en France, la compagne est mise au courant de ses

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant