Paris veut un projet de résolution à l'Onu sur le Proche-Orient

le
1
PARIS VEUT UN PROJET DE RÉSOLUTION À L'ONU SUR LE PROCHE-ORIENT
PARIS VEUT UN PROJET DE RÉSOLUTION À L'ONU SUR LE PROCHE-ORIENT

NATIONS UNIES (Reuters) - La France veut ouvrir des discussions "dans les prochaines semaines" avec ses partenaires du Conseil de sécurité des Nations unies sur un projet de résolution visant à progresser vers un règlement du conflit entre Israéliens et Palestiniens, a déclaré vendredi à New York le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

"J'espère que nos partenaires qui étaient réticents ne le seront plus", a-t-il dit, faisant allusion aux Etats-Unis.

La France occupe actuellement la présidence du Conseil du sécurité de l'Onu.

En décembre, les Etats-Unis ont voté contre un projet de résolution palestinien demandant la conclusion de négociations de paix dans un délai d'un an et un retrait israélien des territoires occupés avant la fin de 2017, texte qui sans surprise a été rejeté.

La France, avec la Grande-Bretagne et l'Allemagne, ont également travaillé à la fin de l'an dernier à un projet de résolution pour établir les paramètres qui permettraient d'avancer vers un règlement du conflit. Il avait toutefois été décidé d'attendre que les élections législatives israéliennes du 17 mars soient passées pour aller de l'avant.

"Nous avons dit que ces paramètres devaient être définis et reconnus par le Conseil de sécurité et, évidemment, que les deux parties devaient se parler... Mais cette discussion doit aussi être accompagnée d'un effort international"", a dit Laurent Fabius.

Le ministre français a évoqué le gel des discussions entre Israéliens et Palestiniens depuis un an.

"Aujourd'hui, rien n'a avancé, les implantations (juives dans les territoires palestiniens) continuent de se développer, les Palestiniens sont dans une situation de plus en plus difficile... Nous ne pouvons pas rester comme cela", a-t-il dit.

(Michelle Nichols, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le vendredi 27 mar 2015 à 17:04

    ONU = SDN d'avant 39 quand Mussolini riait de la condamnation de l'Italie pour l'invasion de l'Ethiopie. Netaniaou a bien dit qu'il n'y aurait pas d'Etat palestinien...