Paris veut repousser son objectif de 3 % de déficit

le
5
INFOGRAPHIE - Tout en continuant d'affirmer officiellement la nécessité de poursuivre les efforts, le gouvernement espère que plusieurs pays demanderont officiellement que soient reportés les objectifs du pacte de stabilité.

Plus les semaines défilent, plus le scénario d'une croissance à 0,8% cette année, comme l'espère le gouvernement, se complique. Cela hypothèque, de fait, les espoirs de ramener le déficit public à 3% cette année - comme la France s'y est engagée auprès de ses partenaires européens. Car, moins de croissance que prévu, c'est moins de recettes fiscales pour les caisses de l'État... Pour autant, le gouvernement n'entend pas tirer davantage sur la corde de l'austérité. «Si la croissance devait tomber au-dessous de 0,5% en 2013, nous ne ferions pas de nouvel ajustement budgétaire; on ne peut pas demander plus aux Français cette année», confiait-on récemment à l'Élysée.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dgui2 le mardi 29 jan 2013 à 15:40

    Eh bien, la prévision budgétaire 2013 n'a pas tenu longtemps ! On "craque" dès la fin janvier. je rapelle que, il y a 8 jours à peine, MOSCO ne voyait aucune raison de modifier ses prévisions...

  • M8951316 le mardi 29 jan 2013 à 14:57

    et pourtant les so ces étaient sûrs de maintenir 3 % cette Année , c'est comme la croissance à O,8 % que des gui gnoles incompétents ces so ces !!

  • hgourg le mardi 29 jan 2013 à 11:07

    Juste médiocre ... Au final, on endette nos enfants. Bel avenir.

  • M4189758 le mardi 29 jan 2013 à 09:05

    JPi - Mais on peut, on doit, demander aux polis tiques de dépenser moins, beaucoup moins, sans casser la croissance.

  • dub22 le mardi 29 jan 2013 à 08:27

    Nous sommes dirigés par des incapables!!!! On devrait pouvoir les traduire en justice pour abus de bien social!!!!