Paris veut plus que doubler le montant des PV

le
7

Les PV passeraient de 17 à 36 euros et le montant des stationnements serait doublé, selon Le Parisien-Aujourd'hui en France . Un moyen, notamment, de renflouer les caisses de la Mairie, assume la Ville de Paris.

Un moyen facile de combler les caisses de la ville de Paris. Alors que la mairie de la capitale cherche 400 millions d'euros pour boucler son budget, elle envisage de doubler le montant des PV qui passerait de 17 à 36 euros et d'augmenter d'au moins 50% le prix du stationnement, selon Le Parisien-Aujourd'hui en France. «La mairie de Paris réfléchit à une augmentation d'un moins 50% du tarif horaire du stationnement de rue qui rapporte, si l'on ajoute le stationnement résidentiel, pas moins de 65 millions d'euros par an à la Ville», annonce le quotidien. «L'automobiliste paye déjà entre 1,20 euro et 3,60 euros de l'heure pour se garer dans les rues», précise le journal. Mais la nouvelle équipe et les écologistes cherchent depuis 2001 à bouter la voiture hors de ses murs.

Seuls 15% des conducteurs paient les stationnements

La mairie serait également prête à doubler le montant des PV, les faisant passer de 17 à 36 euros pour un stationnement non réglé sur un emplacement payant, ajoute le quotidien local. La mesure pourrait prendre effet dès 2016, lorsque le montant des amendes pourra être fixé commune par commune. Les objectifs de cette hausse seraient multiples: une telle augmentation rendrait la fraude plus dissuasive et inciterait les automobilistes à payer leurs tickets de stationnement. De fait, «selon la mairie, seuls 15% des conducteurs passent prendre un ticket à l'horodateur». Autre but de la mesure, indique la municipalité, «faire entrer de l'argent frais dans les caisses, le mois dernier, Anne Hidalgo a avoué qu'il lui manquait 400 millions d'euros pour boucler le budget de la ville», précise la Ville de Paris au journal. Et comme la Maire s'est engagée, pendant la campagne électorale, à ne pas augmenter les impôts des Parisiens, il faut trouver d'autres moyens.

«La réalité, c'est que l'Hôtel de Ville cherche à se faire de l'argent sur le dos des automobilistes», s'insurge de son côté Pierre Chasseray, représentant de l'association 40 Millions d'automobilistes, dans les colonnes du quotidien. Il faut dire que le conducteur parisien est le plus verbalisé de France avec près de trois millions de procés-verbaux pour le seul stationnement distribués en 2012 dans la capitale. Un nombre d'amendes qui ne cesse de progresser, en raison, explique l'association, d'un nombre toujours plus restreint de places de parking qui incite les automobilistes à la fraude.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ttini le mercredi 2 juil 2014 à 13:58

    une autre idée : verbaliser les véhicules bien garés

  • caogan77 le mercredi 2 juil 2014 à 13:41

    Ca leur apprendra à voter pour des soc.es quand tout le monde aura compris que la seule chose qu'ils savent faire c'est créer des impôts on arrivera peut être à les faire disparaître.

  • er3dw le mercredi 2 juil 2014 à 13:02

    encore un impôt que l'on appelle par un autre nom

  • lorant21 le mercredi 2 juil 2014 à 12:52

    m'en fiche.. j'y vais plus.

  • faites_c le mercredi 2 juil 2014 à 10:17

    «La réalité, c'est que l'Hôtel de Ville cherche à se faire de l'argent sur le dos des automobilistes»! Non monsieur Chasseray, la vérité c'est que les socialistes associées aux écolos n'ont qu'un seul objectif : interdire la ville aux automobilistes et tout sera fait pour y arriver même si cela doit conduire à l'effondrement de l'économie et de la collecte d'impôts! Qui irait habiter dans une ville où l'on ne peut pas accéder avec sa voiture?

  • r.espic le mercredi 2 juil 2014 à 09:55

    Fuyez la France.

  • frk987 le mercredi 2 juil 2014 à 09:50

    Commençons par les stationnements dangereux et vraiment gênants en double file avant de verbaliser le dépassement horaire des parcmètres.