Paris va rappeler la diplomate qui a giflé un soldat israélien

le
3
VIDÉO - La diplomate française qui avait levé la main sur un militaire israélien après avoir été extraite sans ménagement d'un véhicule va devoir quitter le consulat français de Jérusalem d'ici à la fin de l'année.

Correspondant à Jérusalem

Son geste de colère, dont les images se sont propagées sur la Toile comme une traînée de poudre, avait exaspéré une partie de l'opinion israélienne. À moins de deux mois de la visite de François Hollande à Jérusalem, les autorités françaises et israéliennes sont cependant tombées d'accord pour clore sans fracas la polémique déclenchée vendredi 20 septembre par la diplomate Marion Fesneau-Castaing.

L'attachée humanitaire du consulat général de Jérusalem, qui avait levé la main sur un militaire israélien après avoir été extraite sans ménagement d'un camion chargé de matériel humanitaire, ne sera finalement pas expulsée. Elle devra en revanche quitter Israël par la petite porte, d'ici à la fin de l'anné...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mthanos le jeudi 3 oct 2013 à 22:12

    c la r@c3 supérieur bande de goy...

  • sleflem le mercredi 2 oct 2013 à 15:36

    Non évidemment, Israel à tous les droits mon cher ami

  • grinchu1 le lundi 30 sept 2013 à 07:36

    et on ne sanctionne pas ceux qui ont maltraité la diplomate ?