Paris va lancer le paiement du stationnement par mobile au printemps

le
0
Le sytème de paiement par mobile proposé par Vinci et PayByPhone va être progressivement mis en place à Paris. Jacques Florsch / Erebus
Le sytème de paiement par mobile proposé par Vinci et PayByPhone va être progressivement mis en place à Paris. Jacques Florsch / Erebus

(Relaxnews) - C'est finalement au début du deuxième trimestre 2014 que la Ville de Paris va autoriser le paiement du stationnement par téléphone portable, dans quatre arrondissements (1er, 2e, 3e et 4e) pour commencer.

Le consortium constitué par Vinci Park et PayByPhone a remporté l'appel d'offre de la Ville de Paris pour la mise en place de ce nouveau système de paiement. Ce service va permettre aux automobilistes de gérer leur stationnement directement via leur mobile, sans avoir à manipuler sur place ni monnaie ni carte bancaire. Il permettra de payer, prolonger ou raccourcir son stationnement à distance et de ne régler que la durée effectivement consommée au quart d'heure près. Au final, ce nouveau moyen de paiement ne doit engendrer aucun coût supplémentaire pour l'utilisateur.

Son déploiement s'effectuera progressivement. Il concernera d'abord les stationnements des visiteurs dans les 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements au début du deuxième trimestre 2014, puis sera élargi au stationnement résidentiel et aux professionnels de ces mêmes secteurs durant l'automne 2014. Le service sera enfin élargi à l'ensemble des arrondissements parisiens fin 2015.

Le paiement se fera via n'importe quel téléphone mobile, smartphone ou non, connecté à internet. L'automobiliste aura le choix entre l'application PayByPhone (sous iOS et Android) ou son site web mobile afin de rentrer les enregistrements concernant son stationnement.

Cette nouveauté est destinée à encourager les Parisiens à payer davantage leur stationnement. Actuellement, seul un stationnement sur dix fait l'objet d'un règlement.

Les systèmes de paiements modernes se multiplient

La décision d'équiper l'intégralité des 8.000 horodateurs parisiens d'un système de paiement par carte bancaire met quant à lui fin au paiement du stationnement par Moneo, utilisé de manière marginale par seulement 5% des automobilistes parisiens. Le paiement avec la Paris Carte prépayée demeure possible.

Ce n'est pas la première fois que le téléphone portable sert de relais pour payer le stationnement des automobilistes. L'Association française du multimédia mobile (AFMM), qui regroupe les principaux opérateurs mobiles français, a ainsi annoncé en mars 2013 la mise à disposition de leurs offres de paiement du stationnement par SMS partout en France. Les collectivités qui le souhaitent peuvent désormais mettre en place ce système déjà expérimenté en 2012 à Mulhouse ou encore Saint-Mandé. D'autres villes comme Nice ou Strasbourg ont quant à elles déjà opté pour un paiement sans contact (par NFC).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant