Paris va élire son «maire de la Nuit»

le
0
L'appel aux noctambules est lancé par des collectifs de consommateurs, pour mieux les représenter auprès des professionnels, des riverains et des institutions.

«Vous aimez déambuler le soir, écouter de la musique, danser, rencontrer des gens que vous n'auriez jamais croisé ailleurs, pourquoi ne pas devenir «maire de la Nuit»?», demande un collectif de noctambules. Lancée à Paris, à Toulouse et à Nantes, depuis lundi, l'élection vise à offrir aux fêtards, clubbers et autres couche-tards un représentant légitime auprès des pouvoirs publics.

Les organisateurs ne cherchent pas un roi de la nuit ou une star des pistes de danse, mais «une personne qui portera les revendications des consommateurs». «Nous voulons interpeller le public des lieux de nuit pour qu'il se mobilise», explique Eric Labbé, porte-parole du collectif parisien organisateur. À partir du 17 octobre, une page Facebook dédiée permettra de choisir six candidats, qui débattront en public avant le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant