Paris va accélérer l'adoption des enfants haïtiens

le
0
Sur fond d'épidémie de choléra, des orphelins sans passeport pourraient bénéficier d'une «procédure exceptionnelle».

Alors que l'épidémie de choléra prend des proportions inquiétantes en Haïti, le ministère des Affaires étrangères souhaite accélérer l'adoption des 320 enfants dont la procédure est encore en cours dans ce pays. L'ambassadeur de France à Port-au-Prince, Didier Le Bret, s'apprête à négocier avec les autorités haïtiennes un accord permettant de «lever les derniers obstacles juridiques, de façon à pouvoir assurer à toutes les familles de retrouver leur enfant adoptif avant la fin de l'année».

Quelque 70 enfants, dont les dossiers sont très avancés, mais qui n'ont pas encore de passeport, pourraient dans ce cadre bénéficier d'une «procédure exceptionnelle» les autorisant à quitter l'île dans les plus brefs délais. Ils seront accueillis par une structure médicalisée, que la France est en train de mettre en place. «L'objectif est de s'assurer qu'aucun enfant n'est contaminé avant son voyage», souligne-t-on au ministère.

«Une lueur d'espoir»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant