Paris: une place du calvaire des filles contre le mariage forcé

le
0

A 14 ans, Radha Rani Sarker a réussi à échapper à un mariage forcé, et depuis, cette Bangladaise se bat pour "toutes les filles du monde". De passage à Paris à l'occasion de la 5e Journée internationale des filles, elle a dévoilé mardi une plaque renommant la place des Filles du Calvaire "place du Calvaire des Filles", en compagnie de la ministre des droits des Femmes Laurence Rossignol et de l'ONG Plan International. Durée: 01:31

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant