Paris truqués au handball : l'expertise impossible ?

le
0
Nikola Karabatic a été mis en cause dans l'affaire des paris truqués de 2012.
Nikola Karabatic a été mis en cause dans l'affaire des paris truqués de 2012.

Vainqueur de trois championnats d'Europe, deux championnats du monde et des deux derniers Jeux olympiques, l'équipe de France de handball règne sur l'autre ballon rond depuis une décennie. Un palmarès inégalé dans l'histoire du sport collectif mondial qui lui a valu le surnom des Experts. Une ombre ternit cependant l'éclat de son épopée : trois des piliers, la star planétaire Nikola Karabatic, son frère Luka, et Samuel Honrubia font partie des 19 mis en examen pour escroquerie dans l'affaire des paris du handball.Coup de filet Petit retour en arrière. Le 12 mai 2012, assuré du titre de champion de France, le club de Montpellier perd son 2e match de la saison sur le parquet de Cesson qui lutte pour le maintien (31-28). La Française de Jeux remarque un montant anormal de mises sur le score à la mi-temps du match. Le service central courses et jeux de la direction centrale de la police judiciaire est saisi. À l'automne 2012, suite aux investigations conduites depuis le parquet de Montpellier, une vaste opération de police est déclenchée dans les vestiaires même du stade Pierre de Coubertin où vient de se dérouler un match PSG-Montpellier. Dans les filets de la police, des joueurs récemment transférés de Montpellier vers Paris (Honrubia et Mladen Bojinovic), les frères Karabatic, encore joueurs du club de l'Hérault, quelques coéquipiers et leurs compagnes. Au sein des locaux de la DCPJ à Nanterre, la grande majorité des sportifs demeurent...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant