Paris : trois policiers du 18e arrondissement mis en examen pour "violences aggravées et insultes raciales"

le
4
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Après l'affaire des viols en réunion au 36 Quai des Orfèvres, la préfecture de police de Paris se serait bien passée de cette nouvelle affaire révélée mardi par i>Télé et qui entache cette fois le commissariat central du 18e arrondissement, dont le député n'est autre que Daniel Vaillant, l'ancien ministre de l'Intérieur de Lionel Jospin.

Samedi, trois policiers, un agent de sécurité, un policier stagiaire et un brigadier, ont été mis en examen pour "violences aggravées et insultes raciales" par le parquet de Paris. Le brigadier, le plus haut gradé, est soupçonné d'avoir agressé physiquement et verbalement plusieurs vendeurs à la sauvette. Ces violences auraient eu lieu lors d'interpellations, mais aussi au sein du commissariat. Les deux autres policiers, l'ADS et le stagiaire, auraient été témoins de ces violences, mais ne l'auraient pas dénoncées. Le brigadier s'est vu signifier une interdiction d'exercer, tandis que les deux autres policiers ont obtenu l'autorisation de continuer à exercer sous certaines conditions. L'IGPN, la police des polices, a été saisie de l'enquête.

C'est un quatrième policier du commissariat qui aurait dénoncé les dérives de ses collègues. Selon nos informations, ce policier a depuis été muté dans un autre commissariat de Paris. Des éléments matériels mais aussi des témoignages auraient permis de confondre les trois fonctionnaires qui seraient passés aux aveux. Tout le travail des enquêteurs de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • python75 le mardi 20 mai 2014 à 12:22

    La police Française est la meilleure au monde... Dommage vraiment que des brebis galeuses entâchent ce corps exceptionnel!

  • mjjmimi le mardi 20 mai 2014 à 12:10

    Faire respecter la Loi tout en la respectant !

  • nebraska le mardi 20 mai 2014 à 12:09

    Les mecs en ont marre de rencontrer tous les 4 matins les mecs qu'ils ont coincés la veille, tout simplement. Et je les comprends, car en plus ce sont des immigrés illégaux qui vendent à la sauvette.

  • M2141043 le mardi 20 mai 2014 à 11:43

    faudrait savoir ce que l'on veut dans ce pays...