Paris: timide hausse avant la décision de la Fed.

le
0

(CercleFinance.com) - Vers 13h30, le CAC 40, revenu durablement dans le vert en milieu de matinée, prend près de 0,3% à 4.546 points.

'Les investisseurs vont scruter le moindre mot dans le communiqué de la Fed qui sera publié dans la soirée', prévenait ce matin un trader selon lequel 'le risque de voir l'autorité centrale adopter un ton moins conciliant fait que beaucoup d'opérateurs préfèrent rester à l'écart du marché aujourd'hui'.

Concernant les indicateurs, le marché doit prendre connaissance tout à l'heure des promesses de ventes de logements neufs aux Etats-Unis au titre du mois écoulé.

En attendant, l'euro grignote environ 0,1% face au dollar à 1,1308, tandis que le baril de brut léger américain (WTI) avance de 1,8% à 44,9 dollars.

Sur le front des valeurs, Valeo (+4,3%) occupe la tête du CAC 40 au lendemain de l'annonce d'une progression de 10% du chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants au premier trimestre à 3,92 milliards d'euros. Les objectifs annuels, à savoir une augmentation du chiffre d'affaires supérieure à celle du marché dans les principales régions de production, y compris en Chine, ainsi qu'une légère hausse de sa marge opérationnelle, ont par ailleurs été maintenus.

Capgemini (+4%) suit de près. L'ESN a elle aussi confirmé ses objectifs pour l'année en cours d'une croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants comprise entre 7,5 et 9,5% et d'une marge opérationnelle dans une fourchette comprise entre 11,1 et 11,3%. Le chiffre d'affaires consolidé est ressorti à près de 3,1 milliards d'euros à l'issue des 3 premiers mois de 2016, en hausse de 11,8% en données publiées par rapport au même trimestre de l'année 2015.

A l'autre bout du palmarès, Peugeot (-2,1%), lanterne rouge de l'indice, est sanctionné en Bourse en raison d'un retrait de 4,9% de son chiffre d'affaires en rythme annuel à près de 13 milliards d'euros.

Sur le SBF 120, STMicroelectronics (+8,5%), Teleperformance (+7,7%) et Ingenico (+7,2%) forment le trio de tête, entourés après des résultats probants. A contrario, Bic dévisse de 5,8% dans le sillage d'un recul de 33,9% du bénéfice net part du groupe au premier trimestre à 51 millions d'euros.

Enfin, Numericable-SFR (+0,6%) surperforme légèrement alors que l'opérateur a annoncé le lancement de 5 chaînes de télévision payantes dédiées au sport, une 'nouvelle étape dans la stratégie de convergence médias/télécoms du groupe', résume-t-on chez Aurel BGC.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant