Paris: tendance inchangée malgré l'emploi US.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reste inchangée malgré la publication des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis. L'indice CAC 40 perd 0,2% à 5370Pts.

D'après les analystes de Kiplink Finance, la bonne tenue du cap haussier ne peut toutefois être remise en cause tant que l'indice CAC demeure au-dessus des bornes hautes de ses moyennes mobiles à 5320 et 5335 points

On vient de prendre connaissance du rapport sur l'emploi américain qui a été publié par le Département du Travail. Le marché a détruit 33.000 emplois non-agricoles en septembre.

Le taux de chômage a en revanche reculé de 0,2 point à 4,2% alors que le marché anticipait une stabilité.

Enfin, les créations de postes non-agricoles ont été révisées à la hausse pour août de 13.000 à 169.000.

En raison de l'impact des ouragans, les économistes n'attendaient que 90.000 créations d'emplois en septembre, mais ils sont surtout attentifs aux pressions salariales, désormais considérées comme le meilleur indicateur de la vitalité du marché du travail.

Du coté des valeurs, Renault a présenté aujourd'hui son nouveau plan stratégique sur six ans Drive The Future. Il permettra d'atteindre, à la fin du plan, un chiffre d'affaires annuel de plus de 70 milliards d'euros, une marge opérationnelle du Groupe de plus de 7 % avec un plancher à 5 %, et un flux de trésorerie positif chaque année.

Sanofi a annoncé que la Cour d'appel fédéral des États-Unis a ordonné un nouveau procès et annule l'injonction permanente dans le cadre du litige en cours relatif au brevet de Praluent (alirocumab).

Selon le Figaro, Sanofi serait sur le point de mettre en vente ses médicaments génériques en Europe, qui sont vendus sous le nom commercial Zentiva. Le groupe en escompterait jusqu'à trois milliards d'euros.

Le titre Accor progresse de 2% à la Bourse de Paris après une analyse positive de Barclays Capital (BarCap). Selon les analystes, le marché sous-estime le potentiel de croissance d'Accor, ainsi que d'autres catalyseurs comme la cession partielle d'HotelInvest. Toujours à l'achat ('surpondérer') sur la valeur hôtelière, les analystes ont relevé leur objectif de cours de 42 à 47 euros.

UBS a relevé son objectif de cours sur l'action du groupe de luxe français LVMH ce matin de 242 à 255 euros à un horizon de 12 mois. Le conseil d'achat a été confirmé.

UBS relève également son objectif de cours sur Thales de 105 à 110 euros après révision de son modèle DCF et des niveaux de valorisation des concurrents du groupe français d'électronique de défense.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant