Paris suspend son interdiction d'importer des porcs américains

le
5
LA FRANCE SUSPEND SON INTERDICTION D'IMPORTER DES PORCS AMÉRICAINS
LA FRANCE SUSPEND SON INTERDICTION D'IMPORTER DES PORCS AMÉRICAINS

PARIS (Reuters) - La France a suspendu la publication de son arrêté d'interdiction d'importation de porcs vivants et de produits à base de porc en provenance des Etats-Unis, du Canada, du Mexique et du Japon dans l'attente de la réunion mardi d'experts européens, a déclaré lundi une porte-parole du ministère de l'Agriculture.

Jean-Luc Angot, directeur général adjoint de Direction générale de l'alimentation (DGAL) et chef des services vétérinaires, avait annoncé à Reuters que cet arrêté serait publié au Journal Officiel samedi dernier pour prémunir la France d'un virus qui ravage les élevages outre-Atlantique.

"On a suspendu la publication de l'arrêté", a dit la porte-parole. "On attend la réunion de demain. A l'issue, s'il n'y a pas de consensus (pour interdire les importations), les autorités nationales prendront leur décision."

La France veut éviter que le virus de la diarrhée épidémique porcine (PED) qui a tué quelque 7 millions de porcelets aux Etats-Unis en près d'un an et fait grimper les prix du porc à des records ne frappe un secteur déjà fragile.

Jean-Luc Angot avait insisté sur la forte mortalité liée au virus, jugeant l'impact potentiel "dramatique" pour la Bretagne.

Seraient interdits les porcs vivants, les semences et le sperme de porc -- des produits que la France importe peu en provenance de ces pays -- ainsi que les sous-produits à base de viande de porc comme l'alimentation animale, principalement du Canada.

La diarrhée épidémique porcine, qui tue principalement les porcelets de moins de 10 jours, se propage par contact direct mais aussi via l'alimentation animale. Des restes de porcs adultes infectés, tels que du sang séché, peuvent être incorporés dans l'alimentation animale pour porcins, transmettant ainsi le virus.

Si la Chine et le Japon ont déjà imposé des restrictions contre les importations de porc américain, la France est le seul pays de l'Union européenne à vouloir les interdire.

Elle avait proposé l'adoption d'un embargo européen lors d'une réunion entre la Commission européenne et des experts le mois dernier mais, malgré l'intérêt de grands producteurs de porc comme les Pays-Bas, le Danemark ou l'Allemagne, la Commission a refusé cette initiative.

Au lieu de prendre des mesures au niveau national qui seraient ensuite élargies au niveau européen, ce qui était d'abord envisagé, la France a préféré laisser sa chance à une décision européenne préalable.

Après l'annonce de la publication de l'arrêté vendredi, Berlin et Copenhague avaient dit attendre la réunion des experts européens avant de se prononcer. La Commission européenne a confirmé que le dossier figurerait à l'ordre du jour.

Le ministère a également demandé aux professionnels du secteur, qu'il a rencontrés la semaine dernière, de renforcer les mesures de biosécurité permettant d'éviter la pénétration de tout virus dans un élevage, a-t-il ajouté.

(Sybille de La Hamaide, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 5 mai 2014 à 19:09

    Après la vache folle...le virus de la diarrhée épidémique porcine (PED) qui a tué quelque 7 millions de porcelets aux États-Unis!!!...Décidément, ce sont plutôt de tristes jours que l'on a devant nous ...

  • Julie.G le lundi 5 mai 2014 à 14:28

    C'est un plat de paix si on sait l'offrir comme un plat qui peut se faire aimer et pas pour qu'il ressemble a un ordre de faire la guerre aux autre. l'heureux haineux qui voudrait le faire manger de force est certain de perdre si l'oie a un peu de culot pour lui prendre son propre plat.

  • Julie.G le lundi 5 mai 2014 à 14:22

    Cependant ceux de cette photo mais plaisent pour les lepen.

  • Julie.G le lundi 5 mai 2014 à 14:21

    Oh put1, moi j'en connais qui feraient bien de ne jamais venir.

  • finkbro1 le lundi 5 mai 2014 à 13:49

    bien entendu, il vaut mieux attendre, le temps que quelques porcelets contaminés arrivent en europe et fassent les même dégats ...