Paris suspects : N.Karabatic " touché " et " en colère "

le
0
Paris suspects : N.Karabatic " touché " et " en colère "
Paris suspects : N.Karabatic " touché " et " en colère "

Mercredi, c'était au tour de Nikola Karabatic d'être entendu par le tribunal de Montpellier, dans l'affaire des paris suspects. Le double champion olympique a de nouveau nié avoir parié et a exprimé sa colère envers ses proches.

Nikola Karabatic, entendu mercredi après-midi par le tribunal correctionnel de Montpellier dans l'affaire des paris suspects, a déclaré qu'il avait été « très en colère » lorsqu’il avait appris que des paris avaient été effectués par sa compagne et certains de ses coéquipiers, lors de la rencontre de Championnat de France entre Cesson-Rennes et Montpellier du 12 mai 2012. Champion olympique, du monde et d’Europe avec l'équipe de France et élu meilleur joueur du monde en 2014, Nikola Karabatic est l’une des seize personnes poursuivies pour ces paris. « Je ne parierais pas sur mon sport, a-t-il assené. Ce qui m'a le plus touché, c'est qu'on puisse penser que j'ai truqué un match, c'est inadmissible. Tous ceux qui me connaissent savent que je ne veux pas perdre, c'est dans ma nature. Pas un seul instant, je n'ai pensé que ce match avait été truqué. S'il y avait un match que Montpellier pouvait perdre, c'était bien celui-là. »

Les explication de Nikola, la bêtise de Luka

Interrogé sur le retrait de 1 500 euros, somme précisément misée par sa compagne Géraldine Pillet, trois jours avant le match, Nikola Karabatic a rétorqué qu'il avait eu besoin de « liquide » pour de petites vacances à Ibiza avant les Jeux Olympiques. Quant à l'application Parions Sport téléchargée sur son smartphone, le joueur a expliqué que lui et Géraldine utilisaient souvent le téléphone l'un de l'autre et a insisté sur le fait qu'il conduisait au moment où celle-ci consultait le site afin de connaître la cote du résultat qu'elle voulait parier. L'avocat de Nikola Karabatic, maître Jean-Marc Phung, a quant à lui réaffirmé que son client n'avait rien à voir avec l'affaire et que son frère, Luka, avait « fait une bêtise » et n'avait pas parlé de son intention de parier à son frère.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant