Paris sort le Barça en mode petit bras

le
0
Paris sort le Barça en mode petit bras
Paris sort le Barça en mode petit bras

Le PSG a décroché son billet pour le dernier carré de la Ligue des champions féminine face à un FC Barcelone venu défendre. Sans génie mais avec un brin de réalisme et de réussite bienvenus.

PSG 1-0 FC Barcelone

But : Cristiane (86e)

L'affiche aurait de quoi susciter l'effervescence autour du Parc des Princes. Chez les femmes, cela se passe dans un Stade Charlety encore bien vide à 45 minutes du coup d'envoi. Aux abords de l'enceinte du sud parisien, une quinzaine de musiciens tente de mettre l'ambiance à coups de tambour, le même groupe qui sera chargé d'ambiancer l'intérieur une demi-heure plus tard. Côté supporters, c'est un calme presque plat qui contraste avec l'agitation de Ludovic Giuly et de l'équipe de BeIN Sports, qui alterne réglages, tests sons, accolades et selfies en mode déconne. Si les salariés de la chaîne qatarie affichent un enthousiasme tout terrain malgré le crachin, l'ambiance générale rappelle le fossé de médiatisation entre les deux Ligues des champions de l'UEFA. A celle des hommes les paillettes, à celle des femmes une ambiance de Ligue 2, avec deux tribunes de drapeaux aux couleurs parisiennes et des virages totalement vides. Mais au moins Germain le Lynx a eu le droit à une ovation des nombreux jeunes présents.

Attaque-défense stérile contre un Barça replié


Dès le coup d'envoi, les choses sont claires. Ce Barça-là ne se sent pas obligé de presser ni interdit de défendre bas. Pourtant, à la troisième minute, la gardienne Panos doit sortir une première parade sur un centre de Morroni côté gauche que Torrejon avait détourné dans le cadre. Une minute plus tard, un projecteur lâche. Ce qui n'empêche pas le public de s'exciter sur un débordement de Dali à droite, mais le centre est repoussé par la défense (7e). Sur le suivant en revanche, Cruz Trana place une tête piquée vicieuse que Panos sort d'une sublime extension verticale (9e). Paris a le pied sur le ballon mais ne concrétise pas, faute de trouver des espaces dans une défense catalane bien regroupée. Et quand au quart d'heure de jeu Cristiante y parvient, c'est Panos qui détourne en corner. Malgré les "allez Paris" qui résonnent, les Franciliennes sont de moins en moins tranchantes. Il faut attendre la demi-heure pour que Dali cadre à nouveau, mais Panos détourne. La suite est assez calme pour un PSG qui peine dans la dernière passe. Les Catalanes ne sortent…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant