Paris: semaine décisive avec le rendez-vous de la Fed.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est en baisse en début d'après-midi alors que les investisseurs s'apprêtent à vivre une semaine décisive marquée par un rendez-vous important avec la Fed. L'indice CAC 40 abandonne 0,4%% à 4530 points.

'L'année boursière 2015 touche à sa fin et les investisseurs semblent vouloir - tout au moins pour le moment - tourner la page du récent malaise sur les marchés', explique un intervenant.

Après son effondrement de la fin de semaine dernière, le baril de pétrole semble avoir trouvé un support au-dessus près des 35 dollars.

'Il faut bien garder en tête que le relèvement anticipé des taux de la Fed mercredi constitue une bonne nouvelle', estime-t-il.

Sur le front des valeurs, Veolia gagne 2,5% après avoir prédit à l'occasion de sa journée d'investisseurs une 'reprise progressive' de la croissance de son chiffre d'affaires, à 2%-3% par an en moyenne d'ici 2018.

Les valeurs pétrolières continuent de subir des dégagements dans le sillage de la sévère déconvenue du secteur vendredi à Wall Street.

Le plongeon du baril fait redouter aux investisseurs que certaines entreprises présentes dans le secteur de l'énergie, et notamment dans le gaz de schiste, ne trouvent plus un dollar de financement.

CGG abandonne -3,5%, Maurel & Prom perd -3%, Vallourec -2,5%.

Suez a signé un contrat de Délégation de service public pour la collecte et le traitement des déchets du covaldem11 dans l'Aude. Ce contrat porte sur un montant total de 459 millions d'euros sur une durée de 19 ans.

Schneider Electric a annoncé avoir signé un accord concernant la cession de son activité de transports à Kapsch TrafficCom.

Vinci Airports, filiale aéroportuaire du groupe Vinci, a signé avec le fonds d'investissement Advent International, un accord portant sur l'acquisition d'Aerodom, qui exploite des aéroports en République Dominicaine.

Bryan Garnier a rehaussé son objectif de cours sur Atos de 85 à 94 euros, tout en maintenant son rating 'achat'. L'intermédiaire a relevé son fair value après prise en compte des acquisitions d'Unify, dont l'ESN ne conserverait que l'activité 'Services', et d'Equens.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant