Paris: se rapproche des 4500Pts, nouveau record du Dow Jones

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris vient de basculer dans le rouge alors que le CAC 40 était en hausse de près de 1% ce matin. L'indice est désormais en repli de -0,1% à 4533 points.

La Bourse de Paris affichait +4% depuis le début de la semaine, le gain est ramené à +3%.

Ailleurs en Europe, Londres est repassé de +1% à -0,2% et Francfort s'octroie une progression de 0,5%. L'indice paneuropéen Euro STOXX 50 conserve une avance de 0,4 à 0,5% mais qui fond au fil des minutes.

'L'objectif à court terme se situe au niveau de la résistance des 4600 points, avec un nouveau gap ouvert ce matin à 4577 points', expliquent les analystes techniques de Barclays Bourse.

'Si le CAC dépasse la résistance des 4600 points, c'est alors le gap des 4670 points qui deviendrait la nouvelle cible à court terme', affirment-ils.

Quoi qu'il advienne à Wall Street d'ici 22H, cette journée du 10 novembre restera de toutes façons marquée par le nouveau record historique absolu du Dow Jones à 18.769, soit 100Pts de plus que 15 août dernier (18.666Pts).

Mais le Dow Jones (+0,6% à 16H30) fit étrangement cavalier seul à la hausse puisque le Nasdaq décroche de -1,1% (ce qui efface les gains de la veille) et le 'S&P' de -0,3%.

En ce qui concerne l'emploi, les inscriptions hebdomadaires ont chuté de -11.000 vers un plancher de 254.000.

Avec les programmes de grands travaux d'infrastructure et de rénovation voulus par Donald Trump, les investisseurs privilégient à Paris les valeurs cycliques (+2,5%) et liées à la construction (+2,4%), les plus à mêmes selon eux de profiter du vaste plan d'infrastructures que doit lancer le nouveau président américain.

Les valeurs bancaires et de l'assurance (+2,5% en moyenne mais AXA gagne +4,5%) profitent quant à elles de la perspective d'une remontée des taux d'intérêt (génératrice de meilleures marges sur l'activité de prêts) sur fond d'accélération de la croissance et de l'inflation due aux 'Trumpnomics'.

Au-delà de l'optimisme sur l'économie, le marché est soutenu par toute une série de résultats meilleurs qu'attendu.

Vivendi bondit de 8% après avoir fait état d'excellents résultats trimestriels portés notamment par le 'streaming'.

Europcar grimpe de 1,5% après des résultats de 3ème trimestre supérieurs aux attentes dus notamment à une bonne tenue des prix.

D'autres publications comme celles d'Arkema (+1,4%), Legrand (+4%) et Lagardère (+0,7%) sont également bien accueillis.

Vallourec (+3,6%) profite pour sa part de l'orientation favorable du secteur américain de l'énergie, grand classique après l'élection d'un candidat républicain à la Maison Blanche.

Du côté des baisses, Rubis chute de 7,5% après avoir dégagé un chiffre d'affaires de 741 millions d'euros au titre du troisième trimestre de son exercice, soit un recul de 9% en rythme annuel.

Engie cède de son côté plus de 7% après avoir révisé son objectif de résultat net courant 2016 en bas de sa fourchette de prévision, qui était comprise entre 2,4 et 2,7 milliards d'euros.

Carrefour et Renault perdent 3 et 4% après s'être fait taper sur les doigts par Bercy dans deux dossiers différents.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant