Paris: se rapproche des 4500Pts, indices US en repli de -2%.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris connaît un début d'année difficile, alors que les cotations ont dû être interrompues à Shanghai et Shenzen en raison d'une chute brutale de plus de 7%. L'indice CAC 40 décroche de 2,5% à 4521 points.

Les indices US débutent la séance en repli de -2% sur le Dow Jones et le Nasdaq.

En Chine, les autorités ont dû avoir recours au tout nouveau mécanisme de coupe-circuit des échanges sur le Shanghai Stock Exchange (SSE), sur le Shenzhen Stock Exchange (SZSE) et sur les marchés à terme chinois.

Ce dispositif est désormais appliqué lorsque les places boursières affichent des pertes supérieures à 7% (fermeture pour le reste de la journée) ou 5% (suspension de cotation temporaire).

Les indices chinois ont corrigé après la publication d'un indice PMI manufacturier Caixin/Markit ressorti à 48,2 contre 48,9 prévus, soit son dixième mois consécutif de repli.

Confirmant le risque de contagion aux autres places boursières internationales, La Bourse de Tokyo a signé sa pire entame du 21ème siècle avec un indice Nikkei en recul de 3,1%.

Parallèlement, le marché pétrolier est aussi en proie à un net regain de tension, alors que l'Arabie saoudite a annoncé qu'elle avait décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran. Le baril de Brent de mer du Nord reprend ainsi 2,2% à 38,4 dollars.

Le marché automobile français a signé une progression de 12,5% au mois de décembre, portant à 6,8% sa hausse en données brutes sur l'ensemble de l'année 2015, annonce lundi le CCFA. Au total, 183.724 immatriculations de voitures particulières neuves ont été enregistrées le mois dernier.

Peugeot progresse de 6,3 % en volume avec 387 043 immatriculations, soit plus de 22 830 unités par rapport à l'année précédente sur un marché français VP+VUL en hausse de 5,9 % en 2015. La part de marché ressort à 16,9 % (0,5 point).

Du coté des valeurs à Paris, Orange cède 1,1% alors que le Journal du Dimanche affirme que le groupe a signé avec Bouygues Telecom un accord de confidentialité lançant les pourparlers officiels en vue d'une fusion. Bouygues progresse de son coté de 1,2%.

Alcatel-Lucent cède 1,2% alors que Nokia se dit en mesure de détenir 79,3% du capital et 79% des droits de vote du groupe à l'issue de son offre publique d'échange sur la société.

Nanobiotix grimpe de 3% alors que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accepté le lancement d'une première étude clinique aux Etats-Unis dans le cancer de la prostate.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant