Paris: se rapproche des 4300Pts après les stats US.

le
0

(CercleFinance.com) - Après 3 journées de disette, voilà un déferlement de statistiques en provenance des Etats Unis (pas moins de 5 à 14H30) mais alors que l'une ou l'autre composante aurait pu débloquer la situation, le marché apparaît encore plus figé que de 9H à 14H30.

Le CAC40 recule de -0,5% à 4.350Pts, c'est à dire 2 fois plus vite que l'Euro-Stoxx50 à -0,17%.

Mauvaise surprise du côté des ventes de détail qui ressortent en recul de -0,3% (et -0,1% hors auto.

Bonne surprise du côté de l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie (le baromètre s'est établi à +12,8, contre +2 en août) mais la conjoncture demeure déprimée selon l'Empire State (FED de New York) à -2 contre -4,2 en août.

L'indice des prix à la production (PPI) a stagné le mois dernier aux Etats-Unis, d'après le Département du Travail, alors que les économistes tablaient en moyenne sur une augmentation de 0,1%.

Le chômage hebdo se dégrade de +2.000 à 260.000, cela reste proche du plancher.

'La réaction des investisseurs à ces différentes informations économiques est difficile à anticiper', prévenait toutefois Aurel BGC ce matin pour qui la prudence s'imposera, au moins jusqu'à la conférence de presse de Janet Yellen, la semaine prochaine.

De ce côté de l'Atlantique, la banque centrale britannique a laissé comme prévu son taux directeur inchangé à 0,25%, la BNS maintient le sien à -0,75%... mais revoit à la baisse ses anticipations de croissance à +1,5% en 2016 et l'inflation à +0,2% en 2017 et +0,6% en 2018 (contre +0,9%).

Sur le CAC40, les financières si AXA progresse (+1,4%), Société Générale et BNP reculent de -0,7% et -1,1%, Total et Technip de -0,8% (ils souffrent de la faiblesse des cours du pétrole brut vers 43,5$ sur le WTI), Engie et Sanofi ferment la marche avec -1,6%.

Zodiac Aerospace s'adjuge 5,8%, après la présentation d'une croissance organique de +1,3% de son chiffre d'affaires annuel, contre +0,4% sur les neuf premiers mois de l'exercice.

A l'inverse, Korian lâche 5,4%, les investisseurs semblant circonspects face aux objectifs à long terme du groupe de prise en charge de la dépendance, présentés au lendemain des semestriels.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant