Paris salue "l'intensification" des efforts d'Ankara contre l'EI

le
1
    PARIS, 24 août (Reuters) - La France a salué mercredi 
"l'intensification des efforts" de la Turquie dans la lutte 
contre l'Etat islamique (EI), quelques heures après le lancement 
d'une offensive turque avec l'appui de la coalition 
internationale dans le nord de la Syrie.  
    "La France salue l'intensification des efforts de la 
Turquie, partenaire de la coalition, dans la lutte contre Daech 
(acronyme arabe de l'Etat islamique-NDLR)", a dit un 
porte-parole du Quai d'Orsay lors d'un point presse. 
    "Éradiquer Daech implique une concentration des efforts des 
partenaires de la coalition internationale dans la lutte contre 
cette organisation terroriste", a-t-il ajouté. 
    Cela suppose aussi "la recherche d'une solution au conflit 
en Syrie, qui ne peut passer que par une transition politique 
conforme à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations 
unies." 
    La Turquie, qui a constitué ces dernières années le 
principal point de passage des candidats djihadistes vers la 
Syrie, a longtemps été accusée par ses alliés de ne pas 
s'engager suffisamment dans la lutte contre l'EI.  
    Selon des sources militaires, des unités de blindés turques 
et des rebelles syriens soutenus par Ankara sont entrés en Syrie 
pour chasser les djihadistes de l'EI de la ville-frontière de 
Djarablous.   
    L'opération militaire vise à la fois l'EI et le parti kurde 
PYD soutenu par les occidentaux mais considéré par Ankara comme 
une organisation terroriste, a déclaré le président turc Recep 
Tayyip Erdogan.  
    L'incursion militaire turque a été condamnée par la Syrie, 
qui a dénoncé une violation de sa souveraineté, et par la milice 
kurde YPG, qui a critiqué une "agression flagrante dans les 
affaires intérieures de la Syrie".  
 
 (Marine Pennetier, édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M415325 il y a 8 mois

    Encore une trahison les turcs attaquent les kurdes voilà la verite