Paris sale : quand les Japonais nettoient les parcs parisiens

le
0
Green Bird, « les oiseaux verts du Japon », à l'assaut des déchets dans les parcs parisiens.
Green Bird, « les oiseaux verts du Japon », à l'assaut des déchets dans les parcs parisiens.

Dimanche 23 août à Paris. Une dizaine de Japonais ont rendez-vous devant l'entrée du square de la place du Commerce, dans le 15e arrondissement de Paris. Mères de jeunes enfants, étudiants, riverains excédés de devoir slalomer entre les déchets..., tous sont venus pour nettoyer le square. « Une fois par mois, nous effectuons des opérations de nettoyage dans les rues de Paris. Habituellement, nous nous concentrons sur des quartiers très fréquentés et touristiques, mais cette fois-ci une maman a proposé de nettoyer les parcs, car elle est gênée par les mégots », explique Yoshiko, responsable de Green Bird Paris depuis deux ans.

En effet, Kaori, qui en a assez de voir son fils « prendre les mégots et essayer de les manger », a décidé d'agir. Elle a fait appel à Green Bird, une association japonaise créée en 2003. « Les Green Birds sont nées à Tokyo. Puis, en 2007, un Japonais expatrié à Paris a créé une antenne locale en constatant le mauvais état de propreté », explique Yoshiko. C'est grâce aux réseaux sociaux que l'association informe ses membres et sympathisants des prochains rendez-vous de nettoyage.

« C'est génial comme initiative »

Inutile d'être japonais pour être membre de cette association. Il faut en revanche faire la promesse de ne jamais rien jeter par terre et de ramasser les déchets jetés par les passants. Et à Paris, il y a de quoi faire. D'après un classement du site...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant