Paris s'engage à réduire de moitié le gaspillage d'ici à 2025

le
2
Un centre de distribution des "Restos du Coeur" à Paris le 30 novembre 2015.
Un centre de distribution des "Restos du Coeur" à Paris le 30 novembre 2015.

Aujourd’hui, un Parisien jette deux fois plus de produits alimentaires encore emballés que la moyenne des Français.

Au cours de la COP21, les Parisiens ont été invités à passer à l’heure du doggy bag. Quelque 100 000 « Box anti-gaspi » ont été distribuées par la ville dans une centaine de restaurants de la capitale pour permettre à leurs clients d’emporter le reste de leur repas. C’est là l’une des actions phares de sensibilisation des citoyens qu’entend développer la mairie de Paris pour réduire le gaspillage alimentaire. Le Conseil de Paris devait adopter, mercredi 16 décembre, un plan de lutte contre ce gâchis. Objectif : réduire de moitié le gaspillage alimentaire sur le territoire parisien d’ici à 2025. « Ce gaspillage est une aberration tant sociale, économique qu’environnementale », dénonce Antoinette Guhl, adjointe EELV de la maire en charge de l’économie solidaire et solidaire.

35 000 tonnes d’aliments jetés chaque année La ville entend agir à tous les niveaux de la chaîne alimentaire, depuis les commerçants jusqu’aux restaurateurs en passant par les ménages. Car les Parisiens ne sont pas des plus exemplaires : un citoyen de la capitale jette en moyenne 13,8 kg de déchets alimentaires encore emballés chaque année, soit deux fois plus que la moyenne des Français. Si on ajoute à cela tous les aliments non emballés, encore consommables mais jetés, ce sont au total 35 000 tonnes de produits alimentaires qui se retrouvent chaque année dans les poubelles parisiennes.

Une des premières cibles de la mairie est la restauration collective, notamment dans les écoles et les centres de l...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    Et FH s'engage à consommer à l'Elysée uniquement les rebuts périmés des super marchés...voilà qui ferait école.....un exemple à suivre pour les nazes socialisants !!!!!!

  • frk987 il y a 12 mois

    Et virer les 4 cinquième des zélus, ce ne seraient pas des VRAIES économies ?????