Paris: retour en territoire positif malgré Alcoa.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est repassée en territoire positif, malgré les comptes plus que mitigés d'Alcoa et avant la publication, demain, de plusieurs indicateurs américains.

Vers 15h40, le CAC 40 engrange un peu moins de 0,3% à 4.324 points.

La saison des résultats trimestriels américains a débuté hier soir avec, comme de coutume, le géant de l'aluminium Alcoa. Ce dernier a fait état d'un bénéfice net en chute de 92%, mais supérieur aux attentes. Alcoa a en revanche déçu sur le plan de ses revenus et abaissé ses prévisions de demande mondiale d'aluminium en 2016.

'Ses performances mitigées ne parviennent pas à relancer la confiance des investisseurs', résumait-on ce matin chez Trustnet Direct.

L'euro, lui, est désormais en léger retrait face au dollar à 1,1388 (-0,1%), tandis que les prix du pétrole continuent de rebondir. Pour autant, d'une façon générale, l'indice phare reste prisonnier de la camisole des 4.250/4.350 points dans laquelle il évolue depuis le début du mois.

Du côté des indicateurs, les investisseurs ont pris connaissance tout à l'heure d'un rebond des prix à l'importation aux Etats-Unis, après 8 mois consécutifs de baisse. Le Département du Travail a rapporté tout à l'heure avoir enregistré une hausse de 0,2% le mois dernier (-0,1% hors produits pétroliers), tandis que les prix à l'exportation sont restés stables par rapport à février (+0,3% hors produits alimentaires).

Demain seront dévoilés les ventes de détail et les prix à la production américains au titre du mois écoulé, ainsi que le chiffre des stocks des entreprises pour février.

S'agissant des valeurs, LVMH, qui accusait un temps la plus forte baisse du CAC 40 après l'annonce d'une hausse de 4% du chiffre d'affaires du premier trimestre inférieure à celle enregistrée l'an passé, reprend à présent 0,6%.

Le titre Fnac grimpe pour sa part de 6% après l'annonce d'un partenariat stratégique de coopération avec Vivendi dans les domaines culturels, assorti d'une prise de participation minoritaire de 15% du groupe diversifié au capital du distributeur.

'Cet adossement permettra, selon nous, à la Fnac de pouvoir relancer les discussions avec Darty', estiment les analystes d'Oddo, pour qui le dossier constitue une priorité pour l'enseigne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant