Paris: retombe à 5200Pts après les stats, malgré Dow Jones.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (-0,3 à -4%) ne reprend rien malgré le nouveau record absolu inscrit par le Dow Jones à 22.253Pts.

Il faut préciser que tout comme, la veille, le 'Dow' effectue un cavalier seul à la hausse alors que le S&P500 et le Nasdaq s'effrite de nouveau symétriquement de -0,1%.

Il n'y a pas vraiment d'explication -à part les achats techniques liés au '4 sorcières' pour justifier la hausse du Dow Jones, et surtout pas la production industrielle du mois d'août qui vient d'être dévoilée et qui décroche de -0,9% contre +0,4% en juillet.

De plus, le taux d'utilisation des capacités chute de -0,8% de 76,9 vers 76,1.

Pour en revenir au CAC40, il a basculé dans le rouge sitôt effectuée la compensation sur les contrats à terme sur l'Euro-Stoxxs50, démontrant le côté totalement artificiel de la hausse initiale qui a porté le CAC40 vers 5.234.

Le CAC 40 retombe vers 5.200Pts et réduit son gain hebdomadaire à +1,5% Il n'y aura probablement pas cinquième séance consécutive dans le vert.

L'Euro-Stoxx50 lâche également 0,4% à 3.512 dans un contexte de volatilité accrue en cette journée des 'quatre sorcières', caractérisée par l'expiration de nombreux contrats futurs sur indices et actions en cette fin de trimestre.

Autre motif de défiance : la Corée du Nord a tiré un nouveau missile balistique 'intercontinental' au-dessus du Japon pendant la nuit, un type de provocation auquel les marchés semblent s'être désormais habitués.

Au chapitre des indicateurs, l'Empire State est ressorti en baisse -08Pt à 24,4, les ventes de détail se contractent de -0,2% en août.

L'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan ('UMich') s'est établi à 95,3 au titre du mois en cours en estimation préliminaire. Il accuse ainsi un recul de 1,5 point rapport à son niveau final de 96,8 en juillet.

Pour l'heure, l'euro remonte de 0,5% vers 1,1970, la Livre prend +1,3% face au $ et le baril de WTI tutoie les 50$ (+0,3% à 49,90$ sur le NYMEX).

Enfin, au chapitre microéconomique, AB Science, bon dernier du SRD, plonge de 12% après avoir fait savoir que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l'Agence européenne du médicament (EMA) a adopté une opinion négative pour l'enregistrement du masitinib dans le traitement de la mastocytose systémique indolente sévère et réfractaire aux traitements symptomatiques administrés à lroptimal chez l'adulte.

Parrot chute également de -8%; AXA et Accor ferment la marche au sein du CAC avec -1,4%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant