Paris: reste proche des 4400Pts, repli des indices US.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se maintient dans le rouge, sur fond d'un indicateur chinois préoccupant et de 'minutes' de la Fed qui augurent d'un prochain relèvement des taux. Le CAC 40 décroche de 1,3% et repasse sous le seuil des 4.400 points à 4.396 points.

Les indices US perdent près de 1% sur le Dow Jones et le Nasdaq.

Les opérateurs accusent le coup après l'annonce d'une chute de 10% des exportations en Chine en septembre en rythme annuel, contre -3% attendu. Les importations ont progressé de 1,9%, contre +1% anticipé par le consensus.

A cet indicateur très décevant s'ajoute le compte-rendu des 'minutes' de la Fed, qui selon le décryptage de Bernd Weidensteiner, analyste chez Commerzbank, a montré que 'les membres du comité sont globalement d'accord sur le fait que le scénario d'un durcissement monétaire s'est renforcé'.

Même son de cloche chez Aurel BGC, pour qui 'il existe des divergences entre les membres du FOMC (NDLR: le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale), mais elles portent davantage sur le timing de la prochaine hausse des taux directeurs que sur la nécessité ou non de poursuivre la normalisation de la politique monétaire'.

Et le bureau d'études d'ajouter: 'l'économie est jugée suffisamment solide pour que la banque centrale remonte graduellement ses taux directeurs, mais les débats ont porté sur le délai de remontée de l'inflation et d'apparition de tensions sur le marché du travail, qui influent sur le calendrier de relèvement des taux directeurs.

Certains membres du FOMC considéraient en septembre qu'une hausse pouvait intervenir immédiatement, quand d'autres préféraient attendre 2017, mais la majorité était favorable à une 'hausse prochaine', dès que des données supplémentaires les rassureront sur l'orientation haussière de l'inflation'.

Du coté des statistiques, comme attendu par le consensus, les prix à l'importation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,1% le mois dernier, après un recul de 0,2% en août, selon le Département du Travail.

Le Département américain du Travail a comptabilisé 246.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 8 octobre, soit un niveau identique à celui de la semaine précédente (chiffre révisé de 249.000).

Sur les valeurs, les financières sont à la peine à l'image de Société Générale (-3,3%), de Crédit Agricole (-3,4%) et d'AXA (-3,7%).

L'euro gagne 0,2% face au dollar à 1,1030, alors que le baril de Brent gagne 0,1% à 51,7 dollars.

Pour en revenir à la microéconomie, le titre Casino se replie de -3% en dépit de l'annonce d'un chiffre d'affaires de 10,4 milliards d'euros au troisième trimestre, en croissance de 2,9% en organique et de 1,7% en comparable.

L'action Solocal perd -5% malgré l'obtention de l'accord de plus des deux tiers des créanciers sur son projet de restructuration financière.

Vinci Energies a annoncé un accord avec Novabase en vue d'acquérir sa filiale Novabase IMS, principale société d'intégration de systèmes d'information et d'infogérance au Portugal.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant