Paris reste «partie prenante» en Syrie

le
0
Au cours de sa conférence de presse, François Hollande a fait valoir qu'il participait aux tractations pour l'organisation d'une conférence internationale sur le conflit en Syrie.

Washington et Moscou sont en première ligne sur le dossier syrien en discutant d'une conférence internationale. Mais François Hollande a fait valoir jeudi qu'il restait dans le jeu. La France, a-t-il déclaré, est «partie prenante» des tractations visant à réunir cette conférence, encore bien hypothétique toutefois, qui permettrait un début de dialogue entre représentants de l'opposition et du régime de Damas. D'ailleurs, la résolution de ce conflit, dont le bilan approche des 100 .000 morts, «ne peut pas être simplement traitée à deux pays, ça doit se faire avec l'ensemble de la communauté internationale», a déclaré François Hollande. La France, a-t-il poursuivi, a«toujours été à l'initiative» sur cette question depuis mai 2012. Le président de la République a d'ailleurs expliqué a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant