Paris: repli de 1,3%, le niveau des 4.250Pts est menacé.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris poursuit son repli dans un contexte de nervosité avant plusieurs rendez-vous très attendus des deux côtés de l'Atlantique au cours des 10 jours à venir.

L'indice CAC 40 abandonne désormais 1,3% à 4250 points. Il pulvérise le support des 4300 via un gros 'gap' baissier et menace le plancher décisif des 4.250Pts (bien défendu pour l'instant même si l'indice fait une incursion vers 4.240).

La journée avait mal commencé en Asie avec -3,5% sur le Nikkei, -3,2% à Shanghai et -2,8% à Hong Kong.

'Les indices européens devraient rester sous pression à cause d'éléments exogènes', préviennent ce matin les équipes de Barclays Bourse.

'L'incertitude qui entoure le referendum anglais du 23 juin sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'union européenne pèse sur les marchés qui anticipent un peu plus qu'auparavant l'hypothèse d'un Brexit', explique le gestionnaire parisien.

Les conclusions mercredi du comité de politique monétaire de la banque centrale américaine (FOMC) sont également très attendues.

'Il semble peu probable que la Fed augmente ses taux avant de connaître le résultat du référendum britannique', estime Barclays.

Sur le marché des changes, l'euro remonte aux abords de 1,1260 dollar tandis que le baril de brut léger américain cède 1% à 48,5 dollars.

Les valeurs parapétrolières subissent le reflux des prix de l'or noir et Vallourec (-6%), CGG (-7%) Maurel & Prom (-3,5%) figurent en bas de classement du SBF 120.

Du coté des actualités des entreprises, Thales et Unica ont signé avec le ministère néerlandais de la Défense un contrat pour la mise en place d'un nouveau système de surveillance et de sécurité de 170 sites aux Pays-Bas.

Veolia s'est vu confier la gestion de réseaux de chaleur à Prague. Dans un communiqué, le groupe français de services collectifs explique qu'il exploitera désormais les réseaux de chauffage urbain locaux sur la rive gauche de la rivière Vltava.

Nexans a officialisé ce matin la signature d'un contrat avec Energinet.dk, l'opérateur danois du réseau de transport d'électricité, concernant la livraison d'environ 500 kilomètres de câbles haute tension (HT).

Spie UK a signé un contrat de maintenance avec Airbus. Ce contrat porte sur la maintenance et les travaux de réparation du site de production d'Airbus à Broughton, dans le Cheshire.

Sanofi a annoncé avoir déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission (SEC) un dossier définitif pour révoquer et remplacer le Conseil d'administration de Medivation.

Oddo reste optimiste sur Dassault Systèmes, ayant reconduit ce matin sa recommandation 'achat' avec un objectif de cours de 80 euros dans le sillage de la reconduction de l'objectif fixé en juin 2014 d'un bénéfice par action (BPA) ajusté d'environ 3,5 euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant