Paris repasse sous les 4300 points

le
2
DR
DR

(lerevenu.com) - Le CAC 40, qui avait réussi à se hisser au-delà de ce seuil hier, repart à la baisse dans les premières minutes de cotations ce mardi, après les commentaires du financier activiste américain Charles Icahn, prudent sur les actions. 

Ses déclarations ont provoqué des dégagements à Wall Street, notamment sur le Nasdaq hier soir. C'est à lui qu'il faut attribuer le mouvement de prises de bénéfices de ce début de séance à Paris (-0,50% à 4.295 points). La séance du jour sera dominée en Europe par la publication de l'indice allemand ZEW de novembre, à 11h00. On parlera également du secteur automobile après les chiffres des immatriculations d'octobre parus ce matin, confirmant l'embellie de septembre... Les titres Renault et Peugeot sont bien orientés peu avant 9h30.

WALL STREET

Alors que Wall Street s'épanouissait en début de séance sur ses sommets historiques, les indices S&P 500 et Dow Jones ayant même franchi les niveaux records de 1.800 points et 16.000 points, l'investisseur milliardaire Carl Icahn, qui compte parmi les plus respectés de la place, a refroidi les investisseurs. Icahn, qui s'exprimait lors du sommet Reuters sur les perspectives globales d'investissement, s'est ainsi déclaré "très prudent sur les actions". La séance s'est terminée sur une note mitigée, avec un déclin de 0,93% de l'indice Nasdaq à 3.949 pts et un repli de 0,37% du S&P 500 à 1.792 pts. Le Dow Jones prenait 0,09% en clôture à 15.976 pts.

ECO ET DEVISES

Le marché automobile européen a connu une croissance de 4,6% en octobre, confirmant une reprise généralisée mais encore fragile de la demande, selon des données publiées mardi par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea).

Le sondage ZEW allemand de novembre est attendu à 11h00 ( consensus 54). Aux Etats-Unis, Ben Bernanke doit faire un discours à Washington.

La parité euro / dollar atteint 1,3508 ce matin. Le baril de Brent se négocie 108,03$ et le WTI 93,50$ pour l'échéance de décembre. L'once d'or se traite 1.274$ (-0,05%).

VALEURS EN HAUSSE

* Renault (+0,80% à 62,98 Euros) : les immatriculations de véhicules particuliers neufs ont confirmé leur hausse en octobre, en progressant de 4,7% à 1.004.935 unités. C'est la première fois depuis septembre 2011 que le marché connaît deux mois consécutifs de hausse, note l'ACEA, qui compile les données. Sur dix mois, les immatriculations baissent de -3,1% à 10.006.807 véhicules. En octobre, le marché italien a baissé (-5,6%), mais l'Allemagne (+2,3%), la France (+2,6%), le Royaume-Uni (+4%) et l'Espagne (+34,4%) ont progressé. Le marché espagnol a cependant été dopé par les primes proposées par le gouvernement. L'ACEA signale malgré tout qu'en valeur absolue, ce mois d'octobre est le second plus faible jamais enregistré depuis que les données sont collectées. Par constructeur, Peugeot SA perd encore des parts de marché, avec des ventes en repli de -0,9% sur le mois d'octobre. La marque Peugeot est cependant en progression de 1,5% alors que Citroën recule de -3,8%. Le groupe a immatriculé 117.070 véhicules, et pèse 11,6% du marché contre 12,3% un an avant. Renault a bondi de 14,8% à 97.174 immatriculations, soit 9,7% du marché contre 8,8% un an avant. Le constructeur profite à la fois de la marque au losange (+14,1%) et de Dacia (+16,8%). Hormis Fiat et PSA, toutes les marques du "Top 10" sont en hausse.

* GDF Suez (+0,20% à 17,73 Euros) : Total, GDF SUEZ et le fonds Hellman & Friedman auraient finalement pris le parti d'introduire en bourse leur filiale commune Gaz Transport & Technigaz, également connue sous le nom de GTT, selon les informations obtenues par 'Les Echos'. L'opération pourrait avoir lieu dès le mois de février prochain, même si la taille de l'ouverture du capital est encore matière à discussions entre GDF, qui détient 40%, Total (30%) et H&F (30%). GTT est un acteur de niche, spécialisé dans les membranes de confinement pour les navires de transport de gaz naturel liquéfié. Un créneau peu connu, mais que la co-entreprise domine de la tête et des épaules, puisque sur 388 méthaniers en circulation fin 2012, 260 étaient équipés de cuves à membranes construites sous licence GTT. Des rumeurs sur l'avenir de la société circulent depuis 2011. L'année dernière, des géants coréens de la construction navale avaient proposé 1 milliard d'euros pour racheter cet actif, mais les propriétaires n'avaient pas donné suite. Cette fois, le contexte boursier est porteur pour les introductions et la solution de l'entrée sur le marché parait la plus simple, écrit le quotidien financier.

* Veolia (+0,12% à 12,54 Euros) : c'est le groupe qui devrait s'adjuger le marché de la distribution de l'eau du Grand Lyon, dans le cadre d'un contrat de huit ans représentant 660 millions d'euros en cumulé sur sa durée. Le maire de Lyon, Gérard Collomb, l'a annoncé à l'AFP. Il a précisé que l'offre de Veolia était arrivée en tête sur chacun des critères face à celles de Suez Environnement et de la Saur. Le contrat devrait être officialisé mi-janvier.

VALEURS EN BAISSE

* Bigben Interactive (-3,50% à 7,26 Euros) : après une publication semestrielle inférieure aux attentes. Sans surprise et comme annoncé par le management lors de la publication du CA T2, les résultats ont été ponctuellement impactés par un mix produit défavorable, dans l'attente d'un second semestre plus dynamique, note Oddo. Le broker rappelle que les résultats semestriels sont peu significatifs avec une saisonnalité traditionnellement défavorable, et un troisième trimestre (période des fêtes de fin d'année) qui génère l'essentiel de la marge annuelle (le ROC du premier semestre représente historiquement moins de 10% du ROC annuel du groupe). Le management fait état d'un mois d'octobre dynamique, avec une accélération significative des ventes et un mix produit nettement plus favorable, grâce notamment aux sorties du jeu WRC4, des accessoires pour la 2DS et des casques Turtle Beach qui ont rencontré un vif succès. Sur ces bases, le groupe confirme son objectif de CA annuel supérieur à 175 ME, mais semble moins optimiste concernant la profitabilité, avec une Mop "attendue à 8%" contre "supérieure à 8%" précédemment, souligne le courtier. Oddo reste à l'achat sur la valeur mais vise désormais 10,5 euros contre 11 euros précédemment.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M316502 le mardi 19 nov 2013 à 11:12

    Après une aussi belle hausse, Mr Carl Icahn prends ses bénéfices et donne un beau message de prudence, ce qui lui permettra d'acheter à bon compte après la baisse.

  • d.e.s.t. le mardi 19 nov 2013 à 10:15

    Rien d'étonnant: WS a fini en baisse, donc nos traders sous-doués rajustent le tir!