Paris: regain d'optimisme avant l'emploi américain.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris repart de l'avant ce vendredi, à l'approche de la publication des chiffres mensuels de l'emploi américain, principal indicateur macroéconomique de la semaine.

Peu avant 14h, le CAC 40 engrange un peu moins de 0,6% à 4.491 points. L'indice phare ramène ainsi sa perte hebdomadaire à 0,5%.

Les investisseurs doivent donc prendre connaissance tout à l'heure des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis au titre du mois écoulé. Alors que le consensus table sur un statu quo autour de 160.000, 'ce chiffre pourrait s'avérer déterminant dans la façon dont les marchés vont terminer la semaine', prévenait ce matin Tony Cross, analyste chez Trustnet Direct.

Et de poursuivre: 'Il existe un doute persistant sur la capacité de la Réserve fédérale à relever ses taux dès le mois de juin et toute déception notable sur le front de l'emploi serait susceptible de jeter cette perspective aux oubliettes'.

Les chiffres de la balance commerciale américaine en avril, des commandes à l'industrie aux Etats-Unis pour ce même mois et de l'ISM des services en mai seront également publiés cet après-midi.

En attendant, l'indice PMI final 'composite' de l'activité globale compilé par Markit est ressorti à 53,1 au mois de mai, soit une progression de 0,1 point en rythme séquentiel témoignant d'une 'faible expansion' de l'économie de la région.

Sur le marché des changes, l'euro abandonne 0,1% environ face au billet vert à 1,1144, tandis que le baril de brut léger américain (WTI) cède 0,4% juste en dessous des 49 dollars.

Enfin, concernant les valeurs, Accor (+4,7%) domine le CAC 40 sur fond de rumeurs quant à une participation renforcée du groupe chinois Jin Jiang, lequel aurait selon Le Figaro l'intention d'arriver à 29% du capital du géant hôtelier, soit la limite avant le seuil des 30% synonyme de lancement d'une offre,

Le titre Valeo abandonne pour sa part 0,5% en dépit de l'annonce hier après marché d'une nouvelle acquisition en Allemagne, celle de FTE Automotive, une opération unanimement saluée par les analystes.

On signalera également le violent décrochage de Valneva, qui s'effondre de 18,2% après l'échec d'une étude de phase II/III sur un vaccin contre le pseudomonas aeruginosa.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant