Paris: recul relatif malgré les attentats de Bruxelles.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris résiste bien malgré les attentats qui ont ensanglanté Bruxelles ce matin et ravive de fait la menace terroriste sur le Vieux Continent.

Vers 13h30, le CAC 40 lâche un peu moins de 0,8%. Il repasse sous les 4.400 points à 4.392 points.

Plusieurs explosions se sont produites mardi matin dans le hall des départs de l'aéroport international de Bruxelles puis dans la station de métro Maelbeek, avec un bilan qui ne cesse de s'alourdir et avoisine maintenant les 30 morts.

Cette nouvelle n'a fait qu'ajouter aux appréhensions d'investisseurs déjà inquiets par un contexte géopolitique particulièrement tendu et une économie mondiale en perte de vitesse.

'Les marchés actions européens consolident suite aux attentats de Bruxelles qui ont catalysé la progression du sentiment d'aversion au risque des investisseur', corrobore Sylvain Loganadin, analyste DailyFX pour FXCM.

Alors qu'aucune donnée américaine n'est au programme ce mardi, le marché a pris connaissance tout à l'heure d'une progression d'un point de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne en mars. Après 3 mois consécutifs de hausse, celui-ci a été mesuré à 106,7, soit un point de plus qu'en février et 0,7 point de plus qu'attendu par les économistes.

L'indice ZEW du sentiment économique outre-Rhin n'a en revanche crû que de 4,3 points ce mois-ci, contre +6 anticipés par le consensus.

Enfin, l'indice PMI flash Markit pour la zone euro a crû de 0,7 point en rythme séquentiel à 53,7 ce mois-ci. 'S'il semble que la croissance atteindra 0,4% au premier trimestre en Allemagne, le retour à la croissance observé en France en mars ne parvient en revanche pas à faire décoller l'économie', a cependant tempéré Chris Williamson, chief economist à Markit.

Sur le front des valeurs, tous les indices sectoriels européens sont en baisse à l'exception du secteur pétrolier et gazier. A Paris, Air France-KLM perd notamment 4,5%, Accor 3,8% et Aéroports de Paris 3,3%.

Gameloft engrange à l'inverse 1,2% après avoir présenté hier soir des comptes 2015 en amélioration et plaidé ce matin pour son indépendance face à Vivendi en présentant des prévisions à moyen terme jugées engageantes.

bioMérieux (+2,1%) est également bien orienté après avoir annoncés les premiers succès commerciaux issus de sa collaboration avec Copan dans le domaine de l'automatisation et de l'efficience du laboratoire de microbiologie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant