Paris: rebond à confirmer, W-Street devrait aider, $ à 1,19E

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 est demeuré complètement figé autour d'un cours pivot de 5.056 et il en termine sur un gain de +0,5% qui confirme ce phénomène.

Rien n'a permis de revenir au-dessus de l'ex-support des 5.066Pts malgré les bons chiffres US et la hausse des indices US.

A mi-séance, Wall Street amplifie ses gains avec +0,8% sur le Nasdaq, +0,4% sur le S&P500 et +0,1% sur le Dow Jones.

L'euro-Stoxx50 ne fait pas mieux que Paris avec environ +0,45% à 3.404 après avoir aligné cinq séances consécutives de baisse sur fond de tensions géopolitiques et de vigueur persistante de l'Euro, surtout face au $.

'Les incertitudes liées aux conséquences économiques de l'ouragan Harvey, les inquiétudes concernant le tir de missile nord-coréen, le blocage des négociations sur le Brexit et la remontée des indicateurs économiques en zone euro, tout cela a fini par générer une sorte de tempête parfaite ('perfect storm') sur les marchés', résume un opérateur.

Wall Street ne célèbre que prudemment les bons chiffres publiés cet après-midi, avec une croissance au T2 révisée de +2,6% à +3% tandis que l'enquête mensuelle d'ADP (créations d'emplois dans le secteur privé) a recensé +237.000 embauché au mois d'août, nettement plus que les 183.000 anticipés.

ADP révise également de +178.000 à tout près de 200.000 le montant des créations d'emplois du mois de juillet. Le secteur des 'services' apporte de très loin le plus gros contingent (+204k), les emplois manufacturiers ajoutent +16k, les services financiers +11K.

ceci soutien enfin le Dollar qui confirme son rebond technique en se hissant légèrement au-delà des 1,19/E.

Le pétrole en revanche ne régit guère (+0,2% à 46,4$) à la baisse de 5,9Mns de barils de brut (25% des capacités de raffinage sont à l'arrêt pour cause de cyclone harvey).

Du coté des valeurs, bioMérieux s'envole de +8% et vise désormais une croissance organique des ventes entre 9 et 10% et un résultat opérationnel courant contributif entre 330 et 345 millions d'euros.

Eurofins Scientific (+1,3%) affiche au titre des six premiers mois de 2017 un profit net en hausse de 22,4% à 74,5 millions d'euros et un EBITDA ajusté en croissance de 15,5% à 250,1 millions, soit une marge stable à 17,9%.

Euronext se détache au sein du SBF120 avec +2,7%, suivi par Atos avec +1,8% et Valéo à +1,7%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant