Paris: réalise une bonne entame de second semestre.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris réalise une bonne entame de second semestre et le CAC 40 ne lâche rien de ses gains initiaux: il engrange en effet près de 1,2% à 5.182 et devance légèrement l'E-Stoxx50 qui s'adjuge +1,1% à 3.481 (tandis que Londres ne grappille pas plus de 0,4 à 0,5%).

'L'indice vedette est sur un niveau important', estime Franklin Pichard, le directeur général de Kiplink Finance, selon lequel il pourrait se reconstituer une nouvelle dynamique haussière en se repositionnant au sein de sa moyenne mobile à 40 jours entre 5.230 et 5.275 points.

'A contrario, une poursuite de la baisse en deçà de 5.145 points pourrait amener le CAC 40 à tester un second support majeur de long terme à 5.095 points', prévient le spécialiste.

A plus long terme, c'est-à-dire pour cet été et 'comme presque tous les ans, le pétrole et le risque politique seront susceptibles de créer des remous brusques sur les indices', avertissent pour leur part les équipes de Saxo Banque. De leur point de vue, 'le principal danger concerne un accroissement des tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord après la mort du citoyen américain Otto Warmbier (qui a été emprisonné en Corée du Nord pendant 18 mois)'.

Ce matin, l'indice PMI manufacturier IHS Markit pour l'industrie dans l'Eurozone s'est établi à 57,4 en juin, soit une hausse de 0,4 point en données séquentielles et un niveau supérieur à sa dernière estimation flash (57,3).

Les chiffres du chômage dans l'eurozone au titre du mois de mai sont ressortis inchangés à 9,3%.

Aux Etats Unis, il y a aura l'ISM manufacturier pour juin.

Sur le marché des changes, l'euro abandonne près de 0,5% face au dollar à 1,1384, tandis que le baril de Brent prend 0,3% à 48,9 dollars.

Enfin, du côté des valeurs, Total (+2%) doit signer aujourd'hui avec l'Iran un accord pour une nouvelle phase d'exploitation du gisement de gaz naturel de South Pars.

Le leader du CAC40 reste Crédit Agricole avec +2,6%.

Vivendi (+1,5%) a de son côté acquis ce lundi, au prix de 9,25 euros par action, la participation de 59,2% détenue par le Groupe Bolloré dans Havas, conformément à l'accord signé le 6 juin et à la suite de l'autorisation des autorités de concurrence concernées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant