Paris ratifiera tous les textes européens en même temps

le
1
Paris ratifiera tous les textes européens en même temps
Paris ratifiera tous les textes européens en même temps

BRUXELLES (Reuters) - François Hollande s'est dit prêt vendredi à faire ratifier le pacte budgétaire européen par le Parlement français quand les autres textes sur lesquels les dirigeants de l'Union européenne se sont entendus seront prêts.

La France, qui a déjà ratifié la création du Mécanisme européen de stabilité (MES), attend de ce fait que les derniers accords, dont le "pacte de croissance" que le président français voulait obtenir avant d'accepter le pacte budgétaire, soient mis en forme.

Le Parlement allemand doit voter ce vendredi sur le MES et le traité budgétaire européen. Angela Merkel s'est dit sûre à "110%" d'une ratification par les parlementaires.

Le traité budgétaire, comme le MES, restent néanmoins soumis à l'approbation de la cour constitutionnelle allemande.

"Je proposerai que soient soumises au Parlement toutes les décisions concernant l'Europe : le pacte de croissance, la supervision bancaire si c'est nécessaire, la taxe sur les transactions financières et le pacte budgétaire", a dit François Hollande lors d'une conférence de presse.

"Quand les textes seront prêts - ils ne le sont pas tous - je les présenterai (...), dans un délai qui ne sera pas long."

Le président français continue de refuser l'inscription dans la Constitution de la "règle d'or" fixant des objectifs de réduction du déficit public, inscription qui est considérée comme un point de passage obligatoire par de nombreux experts pour être en conformité avec le pacte budgétaire.

"Je me suis engagé pendant la campagne pour dire que nous ne mettrons pas dans la Constitution française une règle qui fixerait le rythme de réduction des déficits", a dit François Hollande. "En revanche, nous ferons voter une loi de programmation budgétaire, peut-être de valeur organique, pour rétablir l'équilibre de nos finances publiques."

Emmanuel Jarry, avec Jean-Baptiste Vey à Paris, édité par Marc Joanny

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Georg47 le vendredi 29 juin 2012 à 17:45

    Je sens venir le prochain gros problème .......Moi-Président-doctrinaire risque de tout mettre à bas...