Paris: profite du rebond du compartiment bancaire.

le
0

(CercleFinance.com) - Le rebond de la Bourse de Paris (+0,7% à 4.181) et plus encore de celle de Milan (qui s'envole de +3,6%) repose sur le retour en force du compartiment bancaire, lequel venait de retracer ses planchers annuels du 11 février.

Wall Street débute la séance en repli avec une perte de 0,1% sur le Dow Jones et de -0,5% sur le Nasdaq.

La publication de chiffres médiocres à 14H30 aux Etats Unis n'a pas vraiment impacté la performance moyenne des places européennes qui se situe autour de +1,25% (surtout grâce à Milan).

Les mises en chantier de logements neufs reculent de -0,3%, les demandes de permis de construire de -0,7%: c'est le 1er véritable ralentissement de l'année, à une période qui d'habitude est plutôt faste pour le secteur.

'On assiste à une vague d'achat assez convaincante depuis ce matin, avec des investisseurs qui semblent se dire que le Royaume-Uni pourrait finalement rester dans l'Union', commente un trader en poste à Londres.

'La mort tragique de Jo Cox pourrait avoir une incidence importante sur l'issue du scrutin', estime le professionnel.

Si la journée s'annonce calme au niveau des statistiques économiques (les seuls chiffres du jour sont tombés), l'arrivée à expiration de toute une série d'options et de contrats sur indices et actions ('quatre sorcières') promet une séance technique à Wall Street.

Pour l'instant, le retour de l'appétit sur le risque se traduit par une ruée sur les valeurs financières comme Natixis (+5%), Crédit Agricole (+4%) ou BNP-Paribas (+3%), puis Sté Générale avec +5,6%.

Les parapétrolières comme CGG (+3%) et Vallourec (+7,3%) figurent également aux avant-postes du marché parisien, dans le sillage du pétrole qui reprend les +2,8% perdus la veille à 47,3$.

Technip et FMC Technologies annoncent avoir conclu l'accord de rapprochement des entreprises. La signature de l'accord fait suite à la conclusion de la procédure de consultation des instances représentatives du personnel requise en Europe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant