Paris: prend la conférence de la BCE du bon côté (reflation)

le
0

(CercleFinance.com) - Les acheteurs ont repris la main, rien de spectaculaire mais le CAC40 (+0,4% à 4.981) est repassé au-dessus des 4.980Pts (après une culmination à 4.989 en intraday) et l'Euro-Stoxx50 (+0,6%) refranchit la barre des 3.400, à 3.410Pts au final (grâce à Madrid qui s'envole de +1,5%... est-ce 'l'effet Barcelone/PSG' qui restaure la confiance ?).

Il semblerait que les indices suivent la remontée assez franche du cours de l'Euro vers 1,061 contre $ (1,0590 ce soir), Mario Draghi réaffirmant que l'euro est irréversible et n'a pas besoin d'être défendu.

La réunion de la BCE s'est achèvée par ailleurs sans surprise (donc 'bonne surprise' ?): les taux sont maintenus inchangés, la réduction du 'QE' de 80 à 60MdsE est confirmée, la BCE maintient sa stratégie et ne décèle pas de renforcement des pressions inflationnistes, l'objectif d'inflation est cependant révisé à +1,7% contre +1,3% en 2017, à +1,8% en 2018, la croissance est relevée de +1,7 à +1,8% cette année... le tableau est donc conforme aux attentes.

Pas de réaction aux Etats Unis par rapport à la publication d'une hausse de +20.000 inscription au chômage la semaine dernière aux Etats Unis (à 243.000) et à la mi-séance, Wall Street affiche une progression d'à peine 0,1% (Dow jones, SP&500) à +0,15% (Nasdaq)... et Snap reprend +3% à 23,6$ (2ème séance de reprise, environ +10% en 48H).

L'un des principaux 'faits de marché' du jour, c'est le plongeon du baril de WTI à New york, sous les 50$ (-1,5% à 49,5$), suite au gonflement des stocks de brut (+8Mns de barils) qui ont atteint un zénith historique.

Enfin, concernant les valeurs, le CAC40 est tracté vers les 5.000 par les valeurs bancaires qui surfent sur la thématique de la reflation (accrédité par la BCE): Crédit Agricole s'envole de +2,8%, BNP-Paribas de +2,4%, Sté générale de +2,1%.

Vivendi (+3,1%) s'impose en tête du CAC -malgré une baisse des profits- grâce à des recommandations d'analystes.

Au sein du SBF-120: Lagardère, dont le titre s'envole de près de 10,3% finit largement en tête du classement au lendemain de la publication de comptes annuels très solides, avec notamment un bénéfice net supérieur aux attentes, assortis de guidances prometteuses.

Lanterne rouge du CAC 40, Carrefour lâche en revanche 5% sur fond de recul de 7,4% de son bénéfice net ajusté en 2016 à 1,03 milliard d'euros et de baisse de 1,8% de l'Ebitda à 3,89 milliards.

Le distributeur anticipe par ailleurs une croissance de son chiffre d'affaires total entre 3 et 5% à changes constants en 2017, et table sur la poursuite de l'augmentation de son cash-flow libre hors Cargo Property.

Total (-1,2%) pèse également sur la tendance, le secteur pétrolier souffre au lendemain de la publication de stocks records, Technip lâche -1,8%; Vallourec replonge de -5%.

Le rachat de 'GE-Waters' par Suez + Caisse des dépôt et consignations pour 3,2Mds$ n'émeut pas le marché mais Suez finit bien la séance avec +1%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant