Paris: plombé par l'automobile et l'assurance.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se rapproche des 4000Pts dans un marché qui continue de s'interroger sur les répercussions post-Brexit. L'indice CAC 40 recule de -2% à 4080 points dans un volume d'échange qui dépasse les 2000 millions d'euros.

Les indices US débutent la séance dans le rouge (-0,4% pour le Dow Jones et -0,6% pour le Nasdaq). Le Département américain du commerce a fait état d'un creusement du déficit commercial en mai. Celui-ci est en effet ressorti à 41,1 milliards de dollars, contre 37,4 milliards le mois précédent (chiffre non révisé). Par comparaison, le consensus des économistes tablait sur une augmentation moindre du déficit autour de 40 milliards de dollars.

'Le CAC doit venir combler son gap des 4119 points pour reprendre appui sur le support des 4100 points', expliquent les équipes de Barclays Bourse.

'On n'a pas beaucoup d'indicateurs économiques au programme aujourd'hui et de toute façon les investisseurs se focalisent uniquement sur les statistiques susceptibles de capter le sentiment économique après le vote du Brexit', explique-t-il.

Au niveau européen, les dégagements portent surtout sur les valeurs de l'automobile et de l'assurance. Les produits de base continuent eux à être recherchés.

A Paris, Air Liquide recule de 3,6% après avoir présenté aujourd'hui lors de sa journée d'investisseurs son nouveau programme d'entreprise, baptisé 'NEOS'. Le groupe vise, dans le cadre de son programme pour la période 2016-2020, une croissance de son chiffre d'affaires en moyenne annualisée de +6 % à +8 %.

Nicox s'en sort bien et gagne plus de 6% après la présentation avec son partenaire Bausch + Lomb de résultats de phase III encourageants dans le traitement du glaucome.

Le titre Bénéteau chute de près de 6% après l'annonce de ses chiffres du 3ème trimestre. Oddo a confirmé ce matin son conseil Neutre sur le titre en raison des incertitudes sur la croissance en 2017. L'objectif est baissé à 9,70 E au lieu de 12 E.

Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires de 371,3 ME au 3ème trimestre. Il est en baisse en raison d'impacts comptables. Sur 9 mois, le chiffre d'affaires s'inscrit à 719,6 ME.

La biotech américaine Medivation est décidément difficile à conquérir : certes, le groupe a ouvert ses livres de compte à plusieurs acquéreurs potentiels, dont la “pharma” française Sanofi. De plus, le groupe français a relevé son offre, mais cela ne convient toujours pas à Medivation, qui entend donc faire encore monter les enchères.

Iliad a annoncé avoir signé un accord avec les groupes Hutchison et VimpelCom, dans le cadre du projet de fusion de leurs filiales H3G et Wind en Italie. Cet accord permettrait au Groupe Iliad de proposer des services mobiles compétitifs en Italie et de devenir le quatrième opérateur de réseau mobile disposant d'une couverture nationale.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant