Paris peut remercier Matuidi

le
0
Paris peut remercier Matuidi
Paris peut remercier Matuidi

Déjà buteur contre Ajaccio, Blaise Matuidi a marqué son deuxième but en deux matchs et permis au PSG de remporter à Montpellier sa troisième victoire. Mais pour la première fois cette saison, Paris a souffert.

Le debrief

Le Paris Saint-Germain ne prend pas de but, le Paris Saint-Germain gagne tout et le Paris Saint-Germain réalise sa meilleure entame de saison depuis bien longtemps. Malgré tout, Paris a dû s’en remettre vendredi soir à un nouvel exploit de Blaise Matuidi, déjà buteur contre Ajaccio, pour se sortir des griffes d’une équipe de Montpellier très accrocheuse, tranchante défensivement à l’image d’un Hilton toujours aussi frais et dangereuses sur quelques coups offensifs. Kevin Trapp a même dû sortir sa première parade de la saison pour empêcher Bensebaini d’ouvrir le score de la tête en seconde mi-temps.

Mais si les joueurs de Laurent Blanc, peut-être pertubrés par la perte de Javier Pastore d’entrée, ont connu de grosses difficultés avant de débloquer la situation (leur sixième victoire de suite à l’extérieur), paradoxalement dans un temps fort montpelliérain, ils ont encore assuré l’essentiel et fait oublier du même coup leur manque flagrant d’inspiration comme de présence dans la surface adverse. La faute aussi à des Montpelliérains qui ont parfaitement bloqué les couloirs et ne méritaient probablement pas de concéder vendredi leur troisième défaite depuis le coup d’envoi de ce championnat.Les hommes de Rolland Courbis, toujours aussi tristes offensivement, restent pourtant au point mort, avec toujours aucun but à leur compteur. Le pire début de saison du club depuis onze ans. Pendant ce temps-là, le PSG, même sans briller, continue de caracoler en tête.

Le classement de Ligue 1 | Le classement des buteurs | Les résultats de la journée

Le film du match

6eme minute
Ligali s’envole et boxe magnifiquement un coup-franc d’André Luiz, à un peu plus de 25 mètres dans l’axe.

8eme minute
Après un dribble pour se mettre en position de tir, Lasne tente sa chance de l’angle droit de la surface de réparation mais dévisse sa frappe.

9eme minute
Touché au mollet droit un peu plus tôt sur une passe de l’extérieur du pied, Pastore doit céder sa place à Rabiot.

14eme minute
Ligali se couche sans difficulté sur une frappe lointaine à ras de terre de Rabiot.

33eme minute
Sur une contre-attaque montpelliéraine menée dans l’axe par Boudebouz, l’ancien Bastiais décale Bakar, qui embarque David Luiz sur son contrôle mais manque ensuite complètement sa frappe.

36eme minute
Aurier ouvre le score en fusillant Ligali de la tête sur un coup-franc frappé fort dans la surface par Thiago Motta. But refusé très logiquement pour un hors-jeu de trois joueurs parisiens.

38eme minute
Montpellier a eu chaud ! Sur un centre de Maxwell côté gauche, Martin pousse trop son contrôle de la poitrine aux vingt mètres. Lavezzi jaillit mais croise trop sa frappe.

48eme minute
La parade de Trapp ! Le gardien allemand réussit une superbe envolée main gauche sur une tête puissante de Bensebaini, qui avait coupé la trajectoire sur un coup-franc frappé côté gauche par Martin.

53eme minute
Nouveau but refusé au PSG. Cette fois, c’est Cavani qui était hors-jeu d’un rien sur un service de Rabiot dans la profondeur. L’Uruguayen avait devancé la sortie de Ligali et marqué dans le but vide.

61eme minute (0-1)
Matuidi ouvre le score pour Paris ! Après un gros travail de Lavezzi pour trouver Maxwell dans la surface, le Brésilien sert Matuidi, qui surprend Ligali sur une frape instantanée dans un angle impossible.

66eme minute
Trapp capte avec beaucoup de facilité une belle frappe enroulée de Bakar aux vingt mètres.

80eme minute
Lancé dans la surface par Lucas, Augustin voit sa frappe repoussée par Ligali, auteur d’un très bel arrêt.

92eme minute
Le retourné de Camara ! Le remplaçant montpelliérain tente un superbe geste sur une remise de la tête d’Hilton, mais il envoie sa tentative nettement à droite.

Les joueurs à la loupe

Montpellier
Finalement aligné dans la couloir gauche, ROUSSILLON ne s’est jamais laissé surprendre. A droite, gros match de DABO, qui a lui aussi très bien défendu et a fait plusieurs fois exploser la défense parisienne sur ses accélérations. Dommage qu'il manque son intervention sur Lavezzi sur l'action du but. Associé dans l’axe à CONGRE, appliqué mais en retard sur Matuidi sur le but, HILTON a fait constamment la loi. Très précieux en couverture et dans le domaine aérien notamment. Titularisé dans l’entrejeu, BENSEBAINI, tombé sur un grand Trapp sur sa tête de la seconde mi-temps, a fait du bien dans le pressing et les jaillissements aux côtés d’un MARTIN tout près de gâcher sa belle prestation sur un contrôle manqué en première mi-temps. Tandis que LASNE a été très discret une nouvelle fois, BOUDEBOUZ a trouvé quelques bons décalages. Mais c’est encore insuffisant d’autant que BAKAR, peu en vue, a manqué une grosse occasion d’ouvrir le score et que MOUNIER a encore souffert d’un manque flagrant de confiance dans le dernier geste. LIGALI n’a rien à se reprocher sur ce missile de Matuidi dans un angle fermé. Le gardien montpelliérain a en plus empêché son équipe de couler en fin de match en remportant son duel avec Augustin.

PSG
MATUIDI est l’homme en forme du PSG en ce début de saison. Et, à ce rythme-là, il est parti pour terminer meilleur buteur de l’équipe. Bien sûr, il ne s’agit que d’une plaisanterie, mais l’international français, déjà buteur contre Ajaccio, a encore trouvé le chemin des filets vendredi, sortant ainsi son équipe d’une situation extrêmement compliquée sur un temps fort de Montpellier. Un match une fois de plus éblouissant de l’ancien Stéphanois, qui n’avait encore jamais marqué deux matchs de suite en L1. Son but doit beaucoup au gros travail de LAVEZZI, pourtant maladroit le reste du temps, et à la vista de MAXWELL, qui donne le ballon idéal à son coéquipier. LUCAS (remplacé par STAMBOULI, ovationné) s’est lui empalé en permanence sur la défense tandis que CAVANI n’a pratiquement jamais été dangereux. Mais c’est presque devenu une habitude. Rapidement entré en jeu pour pallier la sortie de PASTORE, blessé, RABIOT a distribué de bons ballons et s’est bien battu. Encore beaucoup de ballons touchés (116) pour THIAGO MOTTA, dont une bévue a toutefois offert une grosse occasion à Mounier en début de match. AURIER a encore beaucoup apporté à droite, mais il n’a pas eu partie facile face aux défenseurs adverses. Dans l’axe, THIAGO SILVA et DAVID LUIZ ont encore permis à TRAPP de passer une soirée très tranquille. Mais à la différence des matchs précédents, l’Allemand a été mis à contribution. Sur une tête de Bensebaini qui filait sous la barre, il a sorti une parade exceptionnelle. Entré en fin de match, AUGUSTIN a eu le ballon du K.O dans les pieds mais a buté sur Ligali.

Monsieur l’arbitre au rapport

Bon match de M.Moreira et, surtout, de ses assistants, qui ne se sont jamais trompés alors que ça s’est parfois joué à quelques centimètres seulement. Seul bémol : ce carton jaune sévère adressé à Thiago Motta en seconde mi-temps.

Ça s’est passé en coulisses…

- En l’absence de Marco Verratti, touché à une hanche, Laurent Blanc avait choisi d’aligner Javier Pastore en position haute du milieu de terrain parisien. Une option qui a permis à Ezequiel Lavezzi, toujours pas titulaire cette saison, de débuter la rencontre aux côtés de Lucas et Cavani devant. Mais le PSG a dû revoir rapidement ses plans après la blessure d’entrée de Pastore.

- Geoffrey Jourdren, contraint de déclarer forfait en raison d’une blessure à un mollet, c’est sa doublure, Jonathan Ligali qui gardait le but de Montpellier vendredi soir. Presque une habitude face aux Parisiens pour le Franco-Béninois, déjà aligné en janvier dernier en Coupe de France (3-0 pour le PSG) et un mois plus tôt au Parc des Princes en championnat (0-0).

- Qui dit vrai ? Alors que le PSG avait annoncé Gregory van der Wiel « en phase de reprise » pour expliquer son absence du déplacement dans l’Hérault, le Néerlandais a assuré vendredi sur Twitter qu’il n’avait jamais été blessé. « Je suis apte à jouer. Je ne suis pas blessé et ne l’ai jamais été ! », a affirmé l’arrière droit parisien sur son compte officiel. Ambiance…

La feuille de match

L1 (3eme journée) / MONTPELLIER - PSG : 0-1

Stade de la Mosson (27 163 spectateurs)
Temps lourd - Pelouse en moyen état
Arbitre : M.Moreira (6)

But : Matuidi (61eme) pour le PSG

Avertissements : Bensebaini (45eme) et Boudebouz (55eme) pour Montpellier – Thiago Motta (74eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune

Montpellier
Ligali (6) – Br.Dabo (7), Hilton (cap) (6), Congré (5), Roussillon (6) puis Deplagne (72eme) – Bensebaini (5) puis So.Camara (68eme), J.Martin (5) - Boudebouz (5), Lasne (4) puis J.Marveaux (68eme), Mounier (5) – Bakar (4)

N'ont pas participé : Pionnier (g), W.Remy, Bérigaud, Cornette
Entraîneur : R.Courbis

PSG
Trapp (6) – Aurier (5), David Luiz (6), Thiago Silva (cap) (6), Maxwell (6) – Thiago Motta (5), Matuidi (7), Pastore (non noté) puis Rabiot (9eme, 5) - Lucas (4) puis Stambouli (81eme), Lavezzi (5) puis Augustin (69eme), Cavani (4)

N'ont pas participé : Sirigu (g), Kimpembe, Marquinhos, Sabaly
Entraîneur : L.Blanc

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie… Tous les résultats et les classements en un coup d’oeil

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant